Accueil

Propriétés des champs des bases de données

 

Vue d'ensemble des objets Windows

 

Introduction

Dans la vie quotidienne, un objet est une entité qui affiche ou fournit certaines caractéristiques qui le distingue. Ces caractéristiques sont utilisées pour décrire l'objet. Par exemple, un objet appelé "Car" a des caractéristiques telles que sa marque, son modèle, sa couleur, l'année de fabrication, le prix, le kilométrage, etc. Une fois connus, ces aspects peuvent servir à avoir une bonne connaissance de cet objet, par exemple savoir à quoi il ressemble ou comment il fonctionne. Le même concept est utilisé dans un ordinateur de  programmation, dans le développement des bases de données, et dans Microsoft Access.

Se référant à Microsoft Access, un objet est un champ ou un contrôle d'une base de données qui « possède » certaines caractéristiques définissant ou contrôlant des éléments  tels que son aspect, son comportement et probablement sa relation avec d'autres objets du  même type ou de la même base de données. En effet, les objets sont différents les uns des autres, et il en est de même de leurs caractéristiques. En général, des techniques permettent d'accéder, de lire, ou de changer les caractéristiques d'un contrôle ou d'un champ conçu pour un usage général, tant qu'elles sont mises en oeuvre pour une utilisation dans l'environnement de Microsoft Access.

 

Accès aux propriétés des contrôles

Dans la programmation d'un ordinateur ou le développement des bases de données, la caractéristique d'un objet est également désignée sous le nom de  "Propriété". Dans notre contexte, les deux mots seront utilisés l'un pour l'autre. En concevant un formulaire ou un état, vous pouvez afficher et passer en revue les caractéristiques d'un objet en utilisant sa fenêtre des propriétés.

Les propriétés d'un objet sont divisées dans trois catégories principales :

  • Les caractéristiques qui contrôlent l'aspect de la forme sont listées dans la page des propriétés  "Format".
  • Les caractéristiques qui contrôlent les relations internes ou externes, en ce qui concerne les données, sont listées dans la page des propriétés  "Données".
  • L'autre page des propriétés liste les caractéristiques qui ne s'adaptent pas dans l'un des deux premiers groupes.

Quand vous avez affaire à une caractéristique particulière, vous pouvez accéder à l'une de ces pages des propriétés ou alors, vous pouvez utiliser la liste entière des propriétés à partir de l'étiquette Toutes

Étude pratique : Créer un nouveau formulaire

  1. Démarrer Microsoft Access et ouvrez la base de données  Rockville Techno que vous avez commencée.
  2. Pour créer un nouveau formulaire, dans la fenêtre de la base de données, cliquez Formulaires et double-cliquer Créer un  formulaire en Mode création.
    Si vous utilisez Microsoft Access 97, dans la page des propriétés des formulaires, cliquez  Nouveau. Dans la zone de dialogue Nouveau formulaire, cliquez Mode création, s'assurer que rien n'est sélectionné dans la boîte bascule et cliquez OK.
  3. Pour afficher la fenêtre des propriétés,double-cliquez le bouton à l'intersection des règles 

Catégories des propriétés

 

Introduction

Les propriétés sont définies en changeant leurs valeurs et il y a plusieurs types de propriétés. Une propriété est faite de deux parties : son nom et sa valeur:

Le nom d'une propriété est affiché sur la section grise gauche. Bien que vous puissiez le cliquer pour le sélectionner, vous ne pouvez pas le changer. Le nom d'une propriété peut être fait en un mot tel que Largeur. Il peut également être fait d'une combinaison de mots, tel que Modèle de bordure. Ainsi, une propriété s'appellera par ce qui s'affiche sur cette section grise gauche. Ceci signifie que, si une propriété affiche « Taille », nous l'appellerons « la propriété Taille ». Si elle affiche « Qu'est ce que ce bouton », nous l'appellerons « propriété Qu'est ce que ce bouton ».

La deuxième partie d'une propriété est affichée du côté droit du nom de la propriété. Ceci s'appelle la valeur de la propriété. En effet comme les propriétés sont prévues pour accomplir différents buts, il y a aussi diverses catégories de propriétés.

Propriété chaîne de caractères

Quand une valeur de la propriété affiche un mot ou un groupe de mots, un tel mot ou groupe de mots sur un champ s'appelle une chaîne de caractères.  Certaines de ces chaîne de caractères affichent déjà une valeur tandis que d'autres sont vides. Pour définir ou changer une telle chaîne de caractères, si elle affiche déjà quelque chose, cela dépend si vous voulez remplacer la valeur de la propriété ou l'éditer.

Pour remplacer la chaîne de caractères d'une valeur de propriété, vous pouvez cliquer le nom de cette propriété. Ceci sélectionnerait la valeur. Vous pouvez alors dactylographier la valeur désirée, qui remplacera n'importe quel textes que la propriété affiche. Si la valeur de la propriété est vide, vous pouvez cliquer le nom de la propriété et dactylographier la valeur désirée. Si la propriété faisait déjà valoir une valeur pour que vous l'éditiez, vous pouvez cliquer dans le domaine de cette valeur pour placer le curseur sur la chaîne de caractères; vous pouvez dès lors utiliser vos connaissances sur l'édition des textes  pour changer le texte.

Pour mettre la chaîne de caractères en mode Édition, vous pouvez également cliquer le nom de la propriété qui sélectionnera la valeur et appuyer F2 pour placer le curseur dans le champ. Si vous appuyez encore F2, vous sélectionnez le contenu du champ. Ceci signifie que F2 bascule à Édition et les modes de sélection. Pour éditer une chaîne de caractères déjà contenue dans le domaine, vous pouvez également double-cliquer le domaine, ce qui le mettrait en mode Édition.

Il y a plusieurs types de propriétés chaîne de caractères sur les formulaires, les états, et autres contrôles. Des exemples incluent, entre autres, le nom du contrôle ou sa légende.

Étude pratique : Visionner les propriétés des chaîne de caractères

  1. Pour visionner les exemples des propriétés des chaîne de caractères, dans la fenêtre des propriétés, cliquez l'étiquette Données et cliquez Filtre. Notez qu'il est vide et s'attend à une valeur.
  2. Cliquez par la suite Tri par, pour voir un exemple d'une autre propriété de chaîne de caractères.

Propriétés Basées sur des valeurs Booléennes

Certains champs se comportent par une réponse vraie ou fausse à une question. De tels champs peuvent afficher seulement une des deux valeurs. Les deux valeurs se trouvent dans une boîte bascule qui se présente comme une valeur de propriété. Il y a trois catégories de ces champs dans les combinaisons de Oui/Non, vrai/faux, ou "Marche/Arrêt". Pour changer la valeur d'un

champ, vous pouvez d'abord cliquer le nom de la propriété pour indiquer sa boîte bascule. Alors cliquer la flèche de la boîte bascule et choisir l'une ou l'autre valeur. Vous pouvez double-cliquer également le nom de la propriété ou sa valeur. Ceci basculerait vers la valeur opposée. Avec l'expérience, vous pouvez également dactylographier la première lettre de la valeur, telle que O ou N et Microsoft Access vous donnera automatiquement la valeur correspondante.

Étude pratique : Visionner les propriétés booléennes

  1. Pour voir des exemples de propriétés booléennes, dans la fenêtre des propriétés, cliquez l'étiquette Format.
  2. Cliquez Afficher sélecteur et notez qu'il affiche une flèche du côté de la valeur de la  propriété. Cliquez cette flèche et notez que la liste est faite de oui et non
  3. De la même manière, examinez les propriétés: Boutons de déplacement et Diviseurs d'enregistrements.

Propriétés listées

Un ensemble est une liste de mots qui composent les valeurs possibles des propriétés. La liste qui est statique et ne peut être changée par aucun moyen, est donnée dans une boîte bascule où l'utilisateur (dans ce cas-ci l'utilisateur est le créateur de la base de données) peut sélectionner un article. 

Pour accéder à la valeur d'une telle propriété, vous pouvez cliquer le nom de la propriété pour faire voir sa boîte bascule. Pour changer la valeur de la propriété, cliquer la flèche de la boîte bascule et sélectionnez la valeur désirée à partir de la liste. Vous pouvez également double-cliquer le nom de la propriété ou sa valeur. Ceci affichera la valeur suivante dans la liste. Vous pouvez continuer à double-cliquer jusqu'à ce que la valeur désirée soit affichée. Si vous connaissez les valeurs de la liste (par expérience), vous pouvez dactylographier la première lettre de la valeur désirée et Microsoft Access vous affichera la valeur correspondante. Si vous essayez de dactylographier une valeur qui n'est pas dans la liste, vous recevrez un message d'erreur.

Étude pratique : Visionner les propriétés listées

  1. Dans la fenêtre des propriétés, cliquez l'étiquette Toutes et cliquez Affichage par défaut.
  2. Cliquez sa flèche pour voir sa liste de valeurs.
  3. Faites défiler vers le bas et cliquez Style bordure. Cliquez alors sa flèche pour regarder sa liste.

Propriétés numériques

Certaines propriétés, comme les champs de chaîne de caractères, s'attendent à ce que vous fournissiez une valeur. Dans ce cas-ci la valeur doit être numérique. Il y a deux types de nombres que vous serez invités à fournir, selon la propriété.

Un nombre entier est un nombre naturel qui ne prend pas une partie décimale. Un tel nombre peut être fait de chiffres seulement. Pour un tel champ, assurez vous de fournir un nombre entier de gamme appropriée, car vous serez probablement dirigé en le faisant. L'autre type de nombre sera décimal. 

Un nombre décimal, également appelé un nombre à point mobile, peut être fait des chiffres ou une combinaison des chiffres et une virgule (ou le symbole utilisé comme séparateur décimal dans votre langue; vous pouvez trouver dans Options régionales et linguistiques du panneau de configuration) entre eux. En plaçant une telle valeur, assurez-vous que  vous dactylographiez non seulement des chiffres, mais aussi que vous dactylographiez les chiffres et un séparateur décimal. Le séparateur décimal peut être placé n'importe où dans la valeur, Microsoft Access en prendra soin pour formatage s'il le juge nécessaire.

Pour changer la valeur d'une propriété numérique, vous pouvez cliquer le nom de la propriété pour sélectionner sa valeur. Alors vous pouvez dactylographier la valeur désirée. Vous pouvez également éditer la valeur en cliquant la valeur elle-même et la mettre en mode édition.
Certaines propriétés numériques, telles que les propriétés de couleur, vous permettent de taper  un nombre ( le nombre à dactylographier vous est donné) ou d'utiliser une approche intermédiaire (à savoir une zone de dialogue) pour choisir une valeur appropriée.

Étude pratique : Visionner des propriétés numériques

  1. Dans la fenêtre des propriétés, cliquez l'étiquette Format.
  2. Faites défiler vers le bas pour examinez les propriétés Largeur et grille X.

Propriétés Expressions 

Certaines propriétés affichent une valeur qui est une chaîne de caractères plus raffinée. Si vous savez quelle valeur la propriété devrait afficher, à savoir une expression, vous pouvez juste la dactylographier. Autrement, Microsoft Access fournit les étapes intermédiaires que vous

pouvez suivre pour créer ou établir une valeur. Nous verrons des exemples quand nous étudierons les expressions et les requêtes.

Étude pratique : Visionner les propriétés expressions 

  1. Dans la fenêtre des propriétés, cliquez l'étiquette Toutes coulissez vers le bas et cliquez Image.
  2. Dans la section droite, cliquer le bouton points de suspension. Notez qu'une zone de dialogue s'ouvre.
  3. Cliquez Annuler sur la zone de dialogue Insertion.
  4. Fermez le formulaire. S'il vous est  demandé si vous voulez le sauvegarder, cliquer non.

Caractéristiques communes des champs des bases de données

 

Le nom

Nous avons vu jusqu'ici que, pour utiliser n'importe quoi dans votre base de données, vous devez d'abord le créer, mais le processus de création de quelque chose dépend de son type. Par exemple, des tables sont créés en Mode feuille de données. Ils sont aussi conçus en Mode création. Les requêtes sont créées en ajoutant des champs aux tables existantes ou en ou à d'autres requêtes. Les formulaires et les états sont créés en ajoutant les champs existants ou en ajoutant des champs indépendants de ceux existants. Des champs sont créés et ajoutés à ces objets.
Comme chaque chose, comme dans votre ordinateur, chaque objet ou champ que vous utilisez dans une base de données doit avoir un nom. En fait, en créant un objet, la première propriété qui doit être définie est son nom.

Quand vous commencez une nouvelle table dans mode feuille de données, Microsoft Access assigne divers noms à ses champs (ou à ses colonnes). Ce sont: champ1, champ2, etc. Nous savons comment changer ces champs. Si vous commencez une nouvelle table en mode création, vous devez indiquer un nom de champ pour chaque colonne qui sera utilisée.

Quand vous créez une requête simple, puisque vous sélectionnez des champs à partir d'une table ou d'une requête et les ajoutez à la nouvelle requête, ils gardent leurs noms et, dans ce cas-ci, les noms sont contenus dans l'objet de départ (la table ou la requête originale). Vous pouvez également créer de nouveaux champs en combinant les champs existants de la table ou de la requête originale. Quand vous créez un tel nouveau champ, vous devez lui donner un nom. Pour créer un nouveau champ dans une requête, vous pouvez sélectionner une colonne vide et, dans la boîte des champs, lui assigner une expression. Après avoir fait ceci, la requête fournira un nom suggéré comme Expr1. Vous pouvez alors changer le nom en autre chose qu'Expr1.

Si vous traînez un champ existant d'une liste des champs vers un formulaire ou un état, le champ est ajouté et il maintient son nom. Vous pouvez vérifier ceci dans la fenêtre des propriétés. Si vous cliquez une contrôle sur la boîte à outils et cliquez Formulaire ou Etat, Microsoft Access lui attribuera un nom basé sur le contrôle. Par exemple, si vous ajoutez un contrôle boîtes de textes à un formulaire ou un état, elle est appelée Text0. Si vous ajoutez une deuxième boîte de textes, elle  sera appelée Text2. Si vous traînez un champ de la liste des champs ou ajoutez un contrôle dans la boîte à outils, après l'avoir placé sur un formulaire ou un état, vous pouvez changer le nom qu'il a reçu.

Dans mode feuille de données de la table, nous avons vu que, pour changer le nom d'un champ, vous pouvez le double-cliquer; vous pouvez également le droit-cliquer et cliquer Renommer la colonne. Ceci met le champ dans le mode édition et permet de le sélectionner. Vous pouvez alors dactylographier le nouveau nom et valider avec Entrer. Dans mode création d'une table, pour changer le nom d'un champ, vous pouvez double-cliquer son nom, qui le mettrait dans le mode édition. Vous pouvez alors éditer le nom ou le changer complètement. Dans un formulaire ou un état, vous pouvez changer le nom d'un champ seulement dans mode création. Pour ce faire, vous pouvez accéder à la fenêtre des propriétés de l'objet. Puis, éditer ou changer le nom de la chaîne de caractères ou sa valeur.

Étude pratique : Nommer les objets

  1. La base de données  Rockville Techno devrait encore être ouverte.
    Sur la fenêtre de la base de données, cliquez Etats.
  2. Double-cliquez l'état ListeDeBiens pour l'ouvrir dans Aperçue avant impression.
  3. Après l'avoir visionné, pour le muter en mode création sur la barre d'outils de Aperçue impression, cliquez Affichage
  4. Dans la section Détail de l'état, vous devriez avoir une boîte de textes et son étiquette d'accompagnement. Si oui, cliquez la boîte de texte non relié et appuyez supprimer.
    Sur la boîte à outils, cliquez le contrôle zone de texte et, sur l'état, cliquez n'importe où sous la barre détail.
  5. Puisque la boîte de textes est accompagnée d'une étiquette, cliquez cet étiquette et appuyez Supprimer.
  6. Sur l'état, cliquez un secteur inoccupé pour s'assurer que rien n'est sélectionné.
    Sur l'état, double-cliquez la  nouvelle boîte de textes pour la sélectionner et pour afficher sa fenêtre des propriétés.
  7. Dans la fenêtre des propriétés de l'étiquette, cliquez Nom, dactylographiez txtCatégorie et valider avec Entrer.
  8. De la même manière, ajoutez une nouvelle boîte de textes dans la section Détail. Supprimer son étiquette et changez son nom en txtMarque.
  9. Ajoutez un autre contrôle boîtes de textes dans la section des détails. Supprimer son étiquette et changez son nom en txtModèle.
  10. Ajoutez un autre contrôle boîte de textes dans la section des détails. Supprimez son étiquette et changez son nom en txtDateAchat.
  11. Ajoutez un autre contrôle boîte des textes dans la section des détails. Supprimez son étiquette et changez son nom en txtPrixUnitaire.
  12. Arrangez les champs comme suit :
     
  13. Enregistrez l'état.

Enregistrement et source de contrôle 

Nous avons mentionné précédemment qu'il y a des champs créés sur des tables et utilisés sur d'autres objets, et que ces objets utilisent également les champs qui ont déjà existés ou les champs qui sont indépendants des tous les autres. En ajoutant ou en créant un champ sur un formulaire ou un état, si les données de ce champ proviennent d'une colonne précédemment créée sur une table, ce champ va « sauter » parce que ses données sont liées à un champ existant. Si l'expression d'un champ combine d'une façon ou d'une avec d'autres champs et si le champ ne dépend d'aucun champ existant, ce champ ne sera pas lié.

Pendant la conception d'un formulaire ou d'un état, si vous traînez un champ de la liste des champs à un autre objet, le nouveau contrôle est liée au champ de la table ou de la requête sur la liste des champs. Si vous cliquez un contrôle sur la boîte à outils et cliquez une section sur le formulaire ou l'état, vous pouvez alors décider si le champ est lié ou pas. S'il l'est, vous pouvez accéder à sa source de contrôle dans la fenêtre des propriétés de la boîte bascule, puis choisissez un champ à partir de la liste. Même si vous avez traîné un champ de la liste des champs, vous pouvez changer le contrôle en sélectionnant un différent sur la boîte bascule des Source contrôle. Dans les futures leçons, nous verrons comment créer les expressions qui utilisent une combinaison existant tel que créer un nom et des prénoms dès le début.

Étude pratique : Réglage des sources de contrôles des objets

  1. La base de données  Rockville Techno devrait encore être ouverte.
    Cliquez le bouton à l'intersection des deux règles sur l'état. Puis, dans la fenêtre des propriétés, cliquez Source et cliquez points de suspension.
  2. Dans la liste des champs, traînez DateAcquisition et le laisser tomber sur PrixAchat dans la section inférieure de la requête.
  3. Fermez la requête. Une fois demandé à la sauvegarder, cliquez oui et validez avec Entrer.
  4. Sur l'état, cliquez la première boîte de textes indépendant à gauche pour la sélectionner. Sur la fenêtre des propriétés, cliquez le champ source Contrôle. Alors cliquez la flèche de sa boîte bascule et choisissez TypeBien.
     
  5. De la même manière, placez la source de contrôle dans la deuxième boîte de textes indépendant à  Marque.
  6. Placez la source de contrôle dans la troisième boîte de textes indépendant  à NuméroSérie.
  7. Placez la source de contrôle dans les deux dernières boîtes de textes indépendants  à  DateAcquisition et PrixAchat.
  8. Enregistrez  l'état et le fermer.

Visibilité

Après avoir ajouté un champ à un formulaire ou à un état, il devient évident et peut être utilisé. Un objet est considéré évident s'il peut visiblement être plaqué sur l'écran. Un utilisateur peut utiliser un objet seulement s'il peut le voir. La plupart de  temps, vous ne serez pas concerné par cet aspect. Il y a des situations qui vous amèneront à créer un contrôle et le cacher à l'utilisateur. Par exemple, puisque vous ne pouvez pas déclarer la variable (VBA) dans Microsoft Access, vous pouvez à la place créer un contrôle tel qu'une boîte de textes, la faire contenir une valeur que vous pouvez utiliser dans une expression mais la cacher à l'utilisateur qui ne devrait jamais utiliser un tel objet.

Disponibilité

Pour utiliser un contrôle sur un formulaire ou un état, l'objet qui accueille le contrôle doit le permettre. Par exemple, l'utilisateur ne peut pas dactylographier le texte ou changer la valeur d'une boîte bascule si cette action n'était pas rendue possible. Cet aspect est contrôlé de deux manières différentes.

Si la valeur d'une boîte de textes est définie par une expression, l'utilisateur ne peut pas la changer. L'autre technique qui contrôle la disponibilité d'un objet est la propriété Activé. Si vous la définissez à Oui, qui est sa valeur par défaut, l'utilisateur peut dactylographier une valeur dans ce contrôle ou le changer, si la valeur du contrôle ne provient pas d'une expression. Si vous définissez sa propriété Activé à Non, l'utilisateur ne pourra pas changer le valeur de la contrôle.

Étude pratique : Neutralisation d'un champ

  1. La base de données  Rockville Techno devrait encore être ouverte.
    Sélectionnez Formulaires et double-cliquez SociétéBiens.
  2. Cliquez la boîte de textes RefBien et taper 12. Notez qu'elle ne permet aucune valeur de l'utilisateur. Pour cette raison, nous la neutraliserons.
  3. Pour mutez le formulaire en Mode création, sur la barre d'outils du formulaire, cliquez le bouton Affichage
  4. Double-cliquez la boîte des textes RefBien pour accéder à sa fenêtre des propriétés. Dans la fenêtre des propriétés, cliquez l'étiquette Données et double-cliquez Activé et le définir à oui.
  5. Notez que son aspect et son étiquette ont changé.
  6. Pour muter à affichage formulaire, sur la barre d'outils du mode création, cliquez le bouton Affichage
  7. Cliquez la boîte de textes RefBien et notez que, cette fois, il ne peut même pas recevoir le foyer.
  8. enregistrez et fermez le formulaire.

Verrouillage d'un champ

Pendant la saisie des données, un utilisateur clique habituellement un champ pour lui donner le foyer et commencer la dactylographie. Comme nous l'apprendrons, certains champs obtiennent un nombre automatique réglé et contrôlé par Microsoft Access. certains autres champs utilisent les données d'une expression créée. Ces types de champ n'admettent pas  des informations supplémentaires et leur contenu ne peut pas être changé directement par l'utilisateur. Dans certaines autres circonstances, vous créerez des champs mais vous ne voudrez pas que l'utilisateur puisse changer leur valeur. Pour cette raison, vous pouvez verrouiller un tel champ.

Quand un champ est verrouillé, l'utilisateur ne peut pas changer son contenu. Cette caractéristique est directement liée à la saisie des données et est donc disponible sur des contrôles placés sur un formulaire uniquement. Pour verrouiller un contrôle, après l'avoir sélectionnée dans mode création, accédez à sa propriété Verrouillé dans la fenêtre des propriétés et valider oui. Si le contrôle était verrouillée précédemment, vous pouvez l'ouvrir en plaçant cette propriété à non.

Étude pratique : Verrouiller un champ

  1. La base de données  Rockville Techno devrait encore être ouverte.
    Sélectionnez Formulaires, droit-cliquez SociétéBiens et cliquez Mode création.
  2. Cliquez la boîte de textes RefBien. Dans la fenêtre des propriétés, double-cliquez Verrouillé pour le définir à oui.
  3. Muter le formulaire en affichage formulaire. Alors enregistrez et fermez le formulaire.

Texte d'Info-bulle

Un texte d'Info-bulle est une petite boîte jaune qui apparaît quand la souris est placée sur un contrôle pendant quelques secondes. Elle est un des moyens rapides de fournir l'aide à un utilisateur. Puisque seules les contrôles des formulaires affichés sont appropriées aux pointes, un champ peut afficher une pointe seulement sur un formulaire.

Pour créer une pointe en mode création formulaire, accédez à la propriété des textes du champ ControlTip et taper ce que vous y voulez .

Étude pratique : Réglage des Textes d'Info-bulle  Fin

  1. La base de données Rockville Techno devrait encore être ouverte.
    Dans la section Formulaires de la fenêtre de la base des données, double-cliquez le formulaire Clientèles et, sur ce  formulaire, cliquez Projets.
  2. Après avoir visionné le formulaire des projets, le muter à mode création.
  3. Cliquez la boîte de textes Nom client (la boîte des textes du côté droit de l'étiquette nom client), et dans la fenêtre des propriétés, cliquez Autres et cliquez Texte d'Info-bulle.
  4. Dactylographier la compagnie des clients de ce projet et valider entrée.
  5. De la même manière, cliquez les contrôles suivants et changez texte leur propriété  Texte d'Info-bulle comme suit (dans le tableau suivant, la colonne Contrôle se rapporte seulement à la boîte de textes et à la boîte bascule sur le formulaire ; le nom dans la colonne Contrôles et le contrôle du côté droit de l'étiquette indiquée) :
     
    Contrôle Texte de Texte Texte d'Info-bulle
    Nom du projet La marque de la personne qui a créé le projet
    Chef du projet Employé responsable de ce projet
    Client PO # Numéro du bon de commande
    Description du projet Texte qui décrit ce projet
    Etat des Factures Évaluation totale des factures du projet
    Date de démarrage du projet Date à laquelle le projet doit commencer ou a commencé
    Date de fin du projet Date où ce projet devrait prendre fin
    Heures travaillées Le nombre d'heures de travail effectuées sur ce projet jusqu'ici
    Dépenses totales Les dépenses exécutées sur ce projet jusqu'ici
    Montant payé Ce que les clients ont payé jusqu'ici
    Heures d'affichage Montant total gagné jusqu'ici
    Facturation totale Montant total dépensé jusqu'ici
    Quantité due Montant total dû jusqu'ici
  6. Mutez le formulaire en mode affichage formulaire et placez la souris sur la section Responsable projet :
     
  7. Faites la même chose sur les différents contrôles.
    Après avoir visionné les pointes, enregistrez et fermez le formulaire.

Texte de la barre de statut

Quand un champ reçoit le foyer, vous pouvez afficher une phrase sur la barre de statut pour fournir certains conseils ou suggestion à l'utilisateur. Le texte qui est affiché sur la barre de statut devrait être assez explicite. En le créant, il faut s'assurer qu'il peut s'adapter dans la section gauche de la barre de statut, qui devrait être assez longue pour expliquer n'importe quoi.

Le processus de création d'un texte de la barre de statut dépend du contrôle. Pour créer un texte de la barre de statut pour une table, dans la section Description du champ, dactylographier la chaîne de caractères que vous voulez. Une telle chaîne apparaîtrait quand le champ reçoit le foyer dans mode feuille de données de la table ou de la requête. Si le champ participe à une expression d'un champ d'une requête, le texte de la barre de statut ne paraîtra pas. 

Pour créer un texte de la barre de statut pour un champ d'un formulaire, dans Mode création, accédez à la propriété du contrôle Texte de la barre de statut et dactylographiez la corde désirée. Seulement les contrôles qui peuvent recevoir le foyer ont une propriété de textes de barre de statut. Pour la même raison, parce qu'aucun champ ne peut recevoir de foyer sur un état, cette propriété n'est pas disponible pour des champs dans un état.

Étude pratique : Réglage d'un texte de la barre de statut pour des champs

  1. Ouvrez la base de données Bethesda Car Rental1 que vous avez créée et cliquez Tables dans la fenêtre de la bases de données.
  2. Droit-cliquez la table Employés et cliquez Mode création.
  3. Cliquez IDEmployé et appuyez Tab deux fois.
  4. Dans le domaine Description du champ IDEmployé, dactylographiez
    Nombre automatique défini par le moteur des bases de données.
  5. Appuyez la touche de déplacement du curseur deux fois. Cela met le curseur dans le domaine description du champ  DateCaché. Dactylographier Date de recrutement de l'employé.
  6. Dans le domaine description de NuméroEmployé, dactylographiez Numéro donné par la direction. 
  7. Dans la description du champ  Nom, introduire au clavier les noms des employés. 
  8. Dans la description du champ IM, introduire au clavier initiale moyenne faite en une lettre.
  9. complétez les descriptions des champs.
     
  10. Enregistrez la table.
  11. Pour muter en mode feuille de données, sur la barre d'outils de la table en mode création, cliquez le bouton Affichage View
  12. Cliquez une cellule sous la colonne date et observer la phrase sur la barre de statut.
  13. Cliquez sous AdresseEmail et observer la barre de statut.
  14. Fermez la table Employés.
  15. Ouvrez la base de données Rockville Techno
  16. Dans la section Formulaires de la fenêtre de la bases de données, ouvrez le formulaire SociétéBiens et le muter en mode création.
  17. Sur le formulaire, cliquez boîte de textes Type Bien pour le sélectionner. Dans l'autre étiquette de la fenêtre des propriétés, cliquer Texte de la barre de statut.
  18. Dactylographiez catégorie des biens et appuyez Entrer.
  19. De la même manière, sur le formulaire, cliquez les boîtes de textes suivantes et changez leur valeur des textes de la barre de statut dans la fenêtre de propriétés.
     
    Boîte de textes Texte de barre de statut
    Marque La compagnie qui fabrique cet article
    Modèle Le modèle affiché sur l'article
    Numéro de série L'ensemble de numéro de série de fabrication
    Date d'acquisition La date où cet article a été acheté
    Prix d'achat Le prix d'achat de cet article, même si il est financé
    Notes Une description ou quelques commentaires au sujet de l'article
  20. Enregistrez le formulaire et le mutez en affichage formulaire.
  21. Cliquez un champ différent et observez le message sur la barre de statut.
     
  22. Fermez le formulaire.

Légendes et objets des bases de données 

Une légende est un texte qui guide l'utilisateur pour identifier une fenêtre ou différents objets. Elle est la propriété la plus importante d'une étiquette et elle  apparaît comme guide significatif de l'utilisateur. Pour une table, une requête, un formulaire, ou un état, le texte de la légende  apparaît sur la barre des titres. Pour une étiquette, l'utilisateur peut lire le texte de la légende sur le contrôle. Après avoir créé un objet tel qu'une table, une requête, un formulaire, ou un état, Microsoft Access utilise son nom comme étant sa légende.

Les légendes des tables et des requêtes ne peuvent pas être changées (facilement). Microsoft utilise une combinaison du nom suivi des deux points et d'un espace, suivis de la catégorie de l'objet. Par exemple, si une table est appelée Adresses, sa barre de titre afficherait ceci:    Table: Adresses.

La légende d'une requête dépend du type de requête. Si vous créez les types de requêtes que nous avons utilisées jusqu'ici, qui se sont composés sur la sélection des champs, celles-ci s'appellent des requêtes sélectionnées. La barre de titre d'une telle requête utiliserait la même technique que la table mais la catégorie de l'objet sera Requête sélectionnée :

Si vous créez une formulaire en utilisant l'assistant formulaire ou si vous créez un état en utilisant l'assistant Etat, Microsoft Access utilisera le nom que vous avez fourni comme légende. Si vous concevez un nouveau formulaire ou un nouvel état en lui ajoutant des champs, il aura une légende comme Formulaire1 ou Etat1 suivi de la catégorie de l'objet comme Formulaire ou Etat. Pour afficher une de ces  légendes, Microsoft Access utilisera la même convention que vue ci-dessus:

Si vous créez un état ou un formulaire en utilisant un assistant, après que vous ayez sauvegardé l'objet, son nom sera utilisé comme sa légende:

Légendes des contrôles

Jusqu'ici, nous avons utilisé deux techniques pour créer des champs sur une table : en utilisant la feuille de données regardez ou utilisez mode création. Dans mode feuille de données, le nom que vous donnez à une colonne devient également sa légende. C'est l'une des limites de cet affichage. La plupart des environnements de programmation ou de développement, y compris Microsoft Access, séparent le nom d'un champ de sa légende. Le nom est utilisé par vous et le logiciel d'exploitation pour identifier un objet. La légende est utilisée pour guider l'utilisateur. Pour aider, le mode création d'une table vous permet de faire une distinction sur ces deux aspects d'un champ.

En mode création d'une table, pour créer une légende pour un champ, après l'avoir sélectionné dans la section supérieure de la table, dans la section inférieure du champ, cliquez Légende et dactylographiez la la chaîne de caractères désirée. La légende et le nom ont très peu de choses en commun, en ce qui concerne la programmation. Bien que vous puissiez fournir comme légende n'importe quelle chaîne de votre choix, vous devrez la créer pour refléter son champ correspondant. Par exemple, vous pouvez définir la légende d'un champ appelé NuméroEmployé en deux lettres suivies de trois chiffres comme suit :

La légende se présentera comme suit :

Bien que ceci fonctionne, vous devrez définir une légende (courte)  qui indique pourquoi ce  champ est utilisé. Pour cet exemple, une légende appropriée peut être Empl # ou employé # ou Empl. Num.

Quand vous sélectionnez un nouveau champ pour une requête, Microsoft Access applique la même légende qui a été utilisée dans la table de ce champ. Si le champ ne reçoit pas une légende explicite (quand il a été créé dans une table), alors, comme la table, la requête utilisera le nom du champ comme légende. Vous pouvez changer la légende du champ d'une requête en affichant quelque chose d'autre que le nom plaqué au début de la table. Pour ce faire, dans la boîte qui reçoit le nom du champ, dactylographiez la légende désirée, suivie de deux points, suivis du nom du champ qui sera affiché dans la colonne. Voici un exemple :

Quand vous parcourez la requête, elle affiche la légende que vous avez définie :

Pour définir ou changer la légende d'un formulaire, d'un état, ou d'une étiquette, accédez à sa fenêtre de propriétés. Puis, cliquez la légende du champ  et l'éditer ou remplacer selon les besoins. Si vous supprimez la légende d'un formulaire ou d'un état, Microsoft Access peut utiliser la formule NomObject  : catégorie pour créer sa légende. 

Si vous ajoutez une nouvelle étiquette formulaire de la boîte à outils à un formulaire ou un état, il présentera un signe d'insertion, ainsi vous pouvez créer sa légende. Si vous cliquez par hasard quelque part  sans avoir créé la légende, l'étiquette sera décommandée. Par conséquent, la première action à prendre quand vous créez une étiquette est de lui donner une légende, qui est faite en dactylographiant simplement la chaîne désirée. Si l'étiquette existe déjà et vous voulez l'éditer, cliquez la d'abord pour la sélectionner. Cliquez la encore et elle sera affichée dans le mode éditer. Vous pouvez alors utiliser vos connaissances sur l'édition des textes pour changer sa légende. Si vous supprimez complètement la légende d'une étiquette, cette étiquette sera complètement supprimée.

Étude pratique : Réglage des objets d'une légende

  1. Ouvrez la base de données  Clarksville que vous avez commencée dans la leçon5 et cliquez  Tables dans la fenêtre de la bases de données.
  2. Double-cliquez la table Employés pour l'ouvrir en mode feuille de données. Observez les légendes sur diverses colonnes telles que DateCqhée, NuméroEmployé, Adresse Email, etc.
  3. Mutez la table en mode création.
  4. Dans la section supérieure de la table, cliquez IDEmployé.
  5. Dans la section inférieure de cette page, cliquez Légende. Dactylographiez Identité des employés et appuyez Entrer.
  6. De la même manière, définissez les légendes des champs comme suit
     
    Noms des champs Légende
    DateCachée Date de location
    NuméroEmployé Empl #
    Nom Prénom
    Surnom IM
    Prénom Nom
    TelBureau Téléphone du service
     AdresseEmail Adresse e-mail
    CodeZIP Code postal
    StatusMarital Statut matrimonial
  7. Pour sauvegarder la table, faites Ctrl + S et mutez la table en mode feuille de données
     
  8. Notez que les légendes des colonnes sont différentes (s'assurer que vous ne dactylographiez rien dans les domaines).
  9. Ouvrez la base de données  Rockville Techno et, dans la fenêtre de la base de données, clique Tables.
  10. Double-cliquez la table Employés pour l'ouvrir et la muter dans mode création.
  11. Dans la section supérieure, cliquez NuméroEmployé.
  12. Dans la section inférieure, cliquez Légende. Dactylographiez Empl # et valider.
  13. De la même manière, placez la Légende  de Surnom ( Surnom)
  14. Changez la Légende de Extension en Ext.
  15. Changez la Légende de AddresseEmail en  Adresse e-mail.
  16. Changez la légende de Province en Province.
  17. Changez la légende de CodePostal en code postal.
  18. Enregistrez et fermez la table.
  19. Sur la fenêtre de la base de données, cliquez Formulaires.
  20. Ouvrez le formulaire Employés en mode création.
  21. Cliquez la section Province et la cliquer encore pour la mettre en le mode édition. Double-cliquez province pour la sélectionner et appuyer la barre d'éffacement arrière deux fois.
  22. Cliquez CodePostal pour sélectionner l'étiquette. Double-cliquez codepostal, dactylographiez ZIP et appuyez la barre d'espacement.
  23. Cliquez l'étiquette des TauxFacturation et, dans la fenêtre des propriétés, cliquez l'étiquette Format.
  24. Cliquez Légende. Dactylographiez Salaire et validez.
  25. Mutez le formulaire en affichage formulaire pour voir le résultat
     
  26. Enregistrez et fermez le formulaire.
  27. Double-cliquez le formulaire ContactBureauEmployés pour l'ouvrir et en avoir l'aperçu.
  28. Notez la légende sur la barre des titres et la muter en mode création.
  29. Cliquez le bouton à l'intersection des deux règles. Dans la fenêtre de propriétés, cliquez Légende. Taper Rockville Technologies, Inc. - Contact information des employés et validez.
  30. Visionnez le formulaire.
     
  31. Enregistrez et fermez le formulaire.
  32. Dans la section de la fenêtre de la base de données du formulaire, droit-cliquez le formulaire ContactBureauEmployés et cliquez Copier.
  33. Droit-cliquez un secteur vide dans la fenêtre de la base de données et cliquez Coller.
  34. Dans la zone de dialogue de Coller, introduire au clavier ContactEmployés comme nom du formulaire et validez Entrer.
  35. Dans la fenêtre de la base de données, cliquez Etats.
  36. Double-cliquez le l'état ListeDeBiens et le muter en mode création.
  37. Cliquez le bouton à l'intersection des deux règles. Dans l'étiquette Format de la fenêtre des propriétés, cliquez Légende. Dactylographiez de Rockville Technologies - inventaire des biens sociaux et valider entrer.
  38. Visionnez préalablement l'état et le muter de nouveau en mode création.
  39. Sur la boîte à outils, cliquez l'étiquette ET, sur l'état, cliquez n'importe où sous la barre de l'entête de l'état et tapez Société des biens et valider Entrer.
  40. Tapez Société et valider Entrer.
  41. De nouveau, sur la boîte à outils, cliquez le contrôle étiquette ET, sur l'état, cliquez sous la barre de l'entête à gauche de la page et au-dessus de la boîte de textes TypeBien.
     
  42. Dactylographiez Catégorie.
  43. Dans la même section et à la droite de l'étiquette précédente, ajoutez une autre étiquette et définir sa légende comme Marque.
  44. Ajoutez une autre étiquette à la droite de l'étiquette précédente et définir sa légende comme Modèle.
  45. Ajoutez une autre étiquette à la droite de l'étiquette précédente et définir sa légende comme Date acquisition. 
  46. Ajoute une autre étiquette à la droite de l'étiquette précédente et définir sa légende comme prix.
  47. En utilisant les techniques que nous avons passées en revue pour redimensionner et   déplacer des contrôles, agrandir chaque étiquette à la même largeur que sa boîte  des textes correspondante et la déplacer juste au-dessus de son étiquette:
     
  48. Enregistrez l'état.

Alignement des textes

La plupart des champs ou contrôles d'une base de données affichent un texte. Ceci inclut des étiquettes, des boîtes des textes, et des boîtes bascules, etc. Pour améliorer l'aspect des champs ou des contrôles, vous pouvez indiquer l'alignement du texte d'un contrôle. Cette propriété a trois valeurs : gauche, centre, ou droite.

Par défaut, l'alignement des champs basés sur le texte, y compris n'importe quelle légende sur une étiquette, est placé à gauche. L'alignement des champs qui affichent des nombres ou des dates est placé à droite. Si vous n'aimez pas ces suggestions  pour une autre raison, vous pouvez changer l'alignement des textes d'un champ ou d'un contrôle.

Il y a plusieurs manières de changer l'alignement des textes. Après l'avoir sélectionné et pendant que vous êtes en mode création, la barre d'outils de formatage vous  fournit des boutons pour aligner à gauche, au centre, ou à droite. Vous pouvez cliquer un de ces derniers pour appliquer l'alignement désiré. Alternativement, en mode sélection (dans Microsoft Access 2000 et les versions postérieures, vous pouvez changer l'alignement des textes des champs, à l'exclusion de l'étiquette parce qu'elle ne peut pas recevoir le foyer, même si l'affichage du formulaire est dans affichage formulaire, aussi longtemps que vous affichez d'abord la fenêtre des propriétés ) vous pouvez accéder à la fenêtre des propriétés par le champ ou l'étiquette. Cliquez alors la flèche alignement la boîte bascule des textes et choisir une des valeurs disponibles : Gauche, centre, ou droite. 

Etude pratique: Aligner les textes des champs

  1. La base de données Rockville Techno devrait encore être ouvert et montrant l'état ListeDeBiens. Sur l'état, cliquez l'étiquette Date acquise pour la sélectionner.
  2. Sur lbarre d'outils de formatage, cliquez centré Center
  3. Pour sélectionner un autre contrôle sur l'état, sur la barre d'outils de formatage toolbar, cliquez la flèche de la boîte bascule la plus à gauche et selectionnez txtDateAchat.
  4. Dans la fenêtre des propriétés, cliquez l'étiquette Format et cliquez aligner le texte. 
  5. Cliquez la flèche aligner le texte de la  boîte bascule et sélectionnez Centré.
  6. Sur l'état, cliquez l'étiquette Prix et, sur la barre d'outils de formatage, cliquez aligner à droite.
  7. Enregistrez l'état.

La police

Une police est un effet d'art fait de symboles utilisés pour représenter des lettres et d'autres caractères sur un champ, un contrôle ou une requête. Une police est conçue par un artiste mais il suit habituellement un modèle spécifique. Par exemple une police conçue pour produire des symboles lisibles dans une langue doit être conçue par un ensemble de symboles prédéterminés et convenus. Ces symboles anglais; français ou autres sont groupés dans une entité appelée l'alphabet. En concevant une telle police, les symboles créés doivent se conformer à cette langue. Puisqu'une police est principalement un art, une police peut être sensiblement différente des autres et une police n'est pas nécessairement une série de symboles lisibles.

Juste comme dans tout ordinateur, une police doit avoir un nom. Une police est également conçue dans différentes tailles. Avant de l'utiliser sur une zone d'information ou une étiquette, la police doit avoir été installée. Microsoft Windows installe beaucoup de polices pendant la conception.

La police utilisée sur l'application Microsoft Access pour afficher son menu et les noms des objets est contrôlée par le logiciel d'exploitation. Cette police s'appelle la police de système. À moins que vous ayez une bonne raison, vous ne devriez pas être concerné par elle.

Les noms des polices installées sur votre ordinateur peuvent être vus dans la fenêtre des polices accessibles du panneau de configuration. Voici un exemple:

Fonts of a computer

Par défaut, Microsoft Access utilise une police appelée Arial pour afficher les colonnes et les champs dans les tables, les requêtes et les états. La police utilisée dans les formulaires est appelée Tahoma. Si vous souhaitez utiliser une police différente pour un champ de votre base de donnée, vous pouvez changer celle par défaut.

Pour définir ou appliquer une police à une étiquette ou un champ, après avoir sélectionné Mode création, vous pouvez utiliser la barre d'outils de formatage qui est équipée d'une boîte bascule des polices. Cliquez sa flèche pour choisir une police dans la liste. Alternativement, dans la fenêtre des propriétés de l'étiquette champ, vous pouvez cliquer la flèche des propriétés de la liste et choisir la police désirée.

En changeant celle par défaut, autrement si vous décidez de le faire, choisissez une des polices populaires régulièrement utilisées dans les ordinateurs. Pour définir ou appliquer un groupe de polices dan une étiquette et/ou dans un champ, sélectionner le groupe et utiliser alors le la barre d'outils de formatage, ou à partir de la fenêtre des propriétés, cliquez la boîte bascule des noms de polices et sélectionner dans la liste.

En plus de son nom, la police est aussi connue par sa taille. La taille définit quelle longueur et quelle largeur seraient utilisées pour représenter les caractères de la police sélectionnée . Pour changer ou définir la taille d'une police utilisée pour afficher une étiquette ou un champ, après l'avoir cliquée ou sélectionné le groupe de contrôles, sur la barre d'outils de formatage, cliquez la flèche de la boîte bascule et sélectionnez la taille dans la liste. Ou alors cliquez l'étiquette ou le champ , et sélectionnez la taille de la police à partir de la boîte bascule dans la fenêtre des propriétés. Mais si dans certains cas vous désirez une taille qui ne se trouve pas dans la boîte bascule des tailles des polices, vous pouvez simplement taper la taille(dimension) désirée et valider par Entrer ou Tab. Comme fait avec le nom de la police, vous pouvez aussi sélectionner un groupe d'étiquettes et/ou champs et leur appliquer une même taille.

Une police est aussi caractérisée par son style. Le style contrôle les modes d'affichage de la police en Normal, Gras, Italique, Souligné. Il contrôle certaines ou toutes ces caractéristiques. Voici les exemples de ces caractéristiques:

Style Exemple
Régulier Texte régulier
gras Le texte est hardi
Italique Section italique
Souligné Les mots sont soulignés

Pour changer ou définir le style de la police d'une étiquette ou d'un champ, sur la barre d'outils de formatage en mode création, le/la cliquer et cliquer Gras BoldItalique , Souligné . On peut les sélectionner un à un ou ensemble. Vous pouvez aussi utiliser la fenêtre des propriétés pour spécifier le style de la police. Pour le faire, sélectionnez d'abord l'étiquette et/ou le champ. En utilisant la fenêtre des propriétés, le style Gras est présenté en plusieurs variations à partir du poids de la police dans la boîte bascule en lumière supplémentaire, lumière normale, lumière intermédiaire, semi Gras, gras, extra Gras et Lourd. Le style italique provient de la police italique du champ booléen. Le style souligné est spécifié dans l'utilisation des propriétés booléennes police soulignée. Comme mentionné pour les autres  caractéristiques des  polices, vous pouvez appliquer un ou plusieurs styles dans un groupes d'étiquettes et/ou champs après avoir sélectionné ce groupe.

Etude Pratique: Définir les polices de caractères 

  1. La base de données Rockville Techno devrait être ouverte et l'état ListeDeBiens affiché en mode création.
    Dans la section de l'entête de l'état, cliquez l'étiquette Société de Biens pour le sélectionner.
  2. Sur la barre d'outils de formatage, cliquez la flèche de la boîte bascule polices et cliquez Garamond.
  3. Avec l'étiquette toujours sélectionnée, cliquez la flèche de la boîte bascule Taille de la police et sélectionner 24.
  4. Toujours sur la barre d'outils de formatage, cliquez le bouton Gras Bold
  5. Pour agrandir l'étiquette sélectionnée, double-cliquer une de ses 8 poignées.
  6. Sélectionner toutes les étiquettes de la section de l'entête de page.
  7. Dans la fenêtre des propriétés, cliquez sur l'étiquette Format et cliquez Nom de police.
  8. Cliquez la flèche de la boîte bascule Nom de police et sélectionner Times New Roman.
  9. Toujours dans la fenêtre des propriétés, cliquez taille de police. A partir de sa boîte bascule, sélectionnez 10.
  10. A partir de la propriété Epaisseur de police, sélectionner Gras.
  11. Dans la section des détails, sélectionnez toutes les boîtes de textes. Dans la fenêtre des propriétés, définissez Nom de police par Times New Roman et définissez Taille de police à  10.
  12. Sauvegardez l'état.

Couleur de bordure

La couleur est une caractéristique non spatiale sur un contrôle de fenêtre ou un champ pour définir sa densité visuelle d'opacité ou de clarté. Cette densité est elle-même une valeur numérique crée par la combinaison de trois nombres dont chaque gamme est comprise entre 0 et 255. Le nombre est mentionné comme rouge. Le deuxième est mentionné comme vert. Le troisième est mentionné comme bleu. La combinaison rouge, vert et bleu crée une couleur. Puisque chaque nombre a  256 valeurs, si vous les multipliez comme 256 * 256 * 256 vous aurez 16777216. Ceci signifie que la combinaison des variantes rouge, vert et bleu produit plus de 16 millions de couleurs possible.

Il y a deux principaux aspects avec lesquels vous traiterez pour rapprocher des champs sur un champ ou un contrôle. La façon la plus habituelle de définir une couleur sur un champ est sur son caractère ou ses lettres. Ceci se réfère aussi à la couleur de bordure qui est simplement la couleur de la police. Il existe plusieurs façons de changer la couleur de la police d'un champ. Après l'avoir sélectionnée dans mode création, sur la barre d'outils de formatage, cliquer la flèche du bouton couleur de la police. Cela affichera un tableau des couleurs:

Après avoir cliqué une couleur, elle devient sélectionnée en plus du bouton. Si vous voulez une autre fois la même couleur, cliquer juste le bouton couleur de la police et la couleur déjà sélectionnée sera appliquée. Si pendant la conception vous désirez changer les couleurs, vous pouvez en permanence montrer la couleur de la police comme une fenêtre de votre écran. Pour faire ceci, cliquer la flèche du bouton couleur de la police et traîner sa barre de titres courte:

Cela créerait une fenêtre basée sur ça. 

A la différence de Microsoft Excel et de Microsoft Word, le tableau des couleurs de la police dans  Microsoft Access ne montre pas les noms des couleurs. Voici les noms des couleurs que nous utiliserons dans ce livre, comme elles sont placées dans le tableau des couleurs de bordure de la police:

Noir Brun Vert Olive Vert Foncé Sarcelle Sombre Bleu Foncé Indigo Gris- 80%
Rouge Foncé Orange Jaune Foncé Vert Sarcelle Bleu Bleu Gris Gris-50%
Rouge Orange Clair Chaux Vert Mer Aqua Bleu Clair Violet Gris-40%
Rose Or Jaune Vert Brillant Turquoise Bleu Ciel Prune Gris-25%
Rose Bronze Jaune Clair Vert Clair Turquoise Clair Bleu Pâle Lavande Blanc

Noms des couleurs prédéfinies

En plus du bouton couleur de la police la barre d'outils de formatage, pour définir la couleur d'une police dans un champ ou une étiquette, droit-cliquez la couleur dans mode création, placer la souris sur la couleur de bordure de la police et cliquez une des couleurs prédéfinies. Encore une fois, utiliser une couleur attrayante.

Le tableau des couleurs de bordure de la police présente une longue et intéressante liste de couleurs, mais il ne vous est pas permis de personnaliser les couleurs dans la fenêtre de la boîte de dialogue des couleurs. La voie la plus large d'appliquer les couleurs consiste à les créer selon votre propre combinaison de rouge, vert et bleu. Pour le faire, dans mode création, accéder à la fenêtre des propriétés du champ ou de l'étiquette et cliquez sa propriété couleur de bordure. Cliquer alors le bouton ellipse. Ceci ouvrirait la boîte de dialogue des couleurs dans laquelle vous pouvez sélectionner une des couleurs prédéfinies ou créer votre propre couleur.

Pour fournir le choix des couleurs dans une application de Microsoft Windows, le système d'exploitation fournit une boîte de dialogue commune appropriée pour ce genre de tâches. La boîte de dialogue des couleurs utilise plusieurs raisons pour laisser définir ou changer des couleurs dans un objet. Quand c'est présenté, par défaut, la boîte de dialogue des couleurs apparaît comme suit:

Color Dialog Box

Ceci affiche une liste constante des couleurs. Si aucune des couleurs disponibles n'est appropriée pour la tâche à effectuer, vous pouvez cliquer sur les couleurs personnalisées définies >> bouton pour étendre la boîte de dialogue:

Color Dialog Box

La boîte de dialogue des couleurs étendue vous permet de choisir une des couleurs prédéfinies ou de personnaliser en créant une couleur tout en spécifiant ses valeurs  rouge, vert ou bleu.

Vous pouvez changer de couleur dans quatre secteurs différents:

  • La section gauche du dessus affiche une liste de 48 couleurs prédéfinies.
  • Si la couleur désirée ne se trouve pas dans cette section, vous pouvez cliquer et traîner la souris dans la palette multi- colorée.
  • Vous pouvez aussi traîner la barre droite qui affiche une gamme basée sur la couleur de la  palette. Vous pouvez faire défiler la flèche du haut vers le bas.
  • Pour plus de précision, vous pouvez taper les valeurs rouge, vert et bleu dans les boîtes de textes correspondantes. Chaque couleur utilise une valeur intégrale qui s'étend de 0 à 255

Après avoir sélectionné ou spécifié une couleur, cliquez OK ou validez.

Etude Pratique: Définir la police des textes des champs

  1. Ouvrez la base des données  Rockville Techno et affichez le rapport ListeDeBiens en mode création.
    Dans la section de l'entête de l'état, cliquez l'étiquette Société de Biens pour la sélectionner.
  2. Dans la la barre d'outils de formatage, cliquez le bouton de l'étiquette couleur de bordure de la police et sélectionnez rouge.
  3. Dans la section de l'entête de page, sélectionnez toutes les étiquettes.
  4. Droit-cliquez n'importe la quelle des étiquettes sélectionnées, positionnez la souris sur la couleur de bordure de la police et, dans le tableau des couleurs, cliquez Indigo (7e colonne - 1ère rangée).
  5. Dans la section des détails, sélectionnez la boîte de textes .
  6. Dans la fenêtre des propriétés, cliquez Format, cliquez couleur de bordure. Cliquez alors le bouton des points de suspensions
  7. Dans la boîte de dialogue des couleurs, cliquez la couleur bleue dans la  5e colonne, 4e rangée dans la section des couleurs de base.
     
  8. Cliquez OK.
  9. Visionnez l'état et le muter à nouveau dans mode création.
  10. Sauvegardez l'état.

 Couleur de fond Fin

Vous pouvez augmenter l'aspect d'un objet en changeant sa couleur de fond. Cet aspect peut être appliqué seulement sur un objet qui est sélectionné. Basé sur ceci, vous pouvez mettre la couleur de fond d'une section d'un formulaire ou d'un rapport sans changer le autres sections. De la même façon, vous pouvez peindre le rectangle de bord d'un champ ou d'une étiquette indépendamment des autres champs ou étiquettes.

Pour changer le fond d'un objet, le sélectionner d'abord. Pour sélectionner une section d'un formulaire ou d'un rapport, cliquer sa barre de dessus. Après avoir sélectionné une section, une étiquette ou un champ, pour changer son fond, sur le formatage toolbar, cliquer la flèche du bouton couleur arrière. Vous pouvez aussi droit-cliquer la section, l'étiquette, le champ ou le groupe sélectionné et positionner la souris sur couleur arrière. Dans les deux cas, une liste semblable à des couleurs antérieurs de la police va apparaître. Vous pouvez alors sélectionner la couleur désirée du tableau. Pour placer une couleur qui n'est pas dans la liste, accéder à la propriété couleur arrière de la section ou de l'objet et cliquer son bouton ellipse. Ceci va faire apparaître une boîte de dialogue. Vous pouvez alors l'utiliser comme nous avons décrit la couleur antérieure.

Si vous ne souhaitez pas que l'étiquette ou le champ soient peints avec une couleur particulière, Vous pouvez la rendre transparente en plaçant sa propriété couleur arrière à Transparent. En utilisant la fenêtre des propriétés, vous pouvez aussi faire un contrôle comme une boîte de textes  transparente en utilisant les propriétés style arrière. Sa valeur par défaut est Normal. Pour être capable de voir par le contrôle, vous pouvez placer cette propriété à Transparent.

Etude Pratique: Placer la couler de fond

  1. La base de donnée Rockville Techno devrait encore être ouverte et le rapport ListOfAssets affiché dan l'aperçu conception.
    Cliquer la barre d'en-tête de page du rapport et sélectionner sa section.
  2. Sur le formatage toolbar, cliquer la flèche du bouton couleur arrière et, cliquer bleu pâle dans le tableau des couleurs (6e colonne - 5e rangée).
  3. Visionner le rapport et le muter à nouveau en aperçu conception.
  4. Pendant que la section d'en-tête de page est encore choisie, dans la fenêtre des propriétés format, cliquer la couleur noire et cliquer son bouton des points de suspension
  5. Dans la boîte de dialogue des couleur, cliquer le bouton la couleur définie personnalisée . Placer les couleurs: rouge =185, vert =220, Bleu =255 et cliquer OK.
  6. Visionner préalablement le rapport et le sauvegarder.
  7. Fermer le rapport.

Effets spéciaux

Microsoft Access fournit des effets spéciaux visuels qui d'habitude font lever ou couler, etc une section d'un formulaire ou d'un rapport, une étiquette ou un champ. Ces effets spéciaux peuvent être contrôlés en utilisant le bouton effet spécial du formatage toolbar, en droit-cliquant une étiquette, un camp ou un groupe d'étiquettes et/ou champs , en positionnant la souris sur effet spécial, et en cliquant dans la liste. Vous pouvez aussi accéder à effet spécial à partir de la propriété effet spécial de la fenêtre des propriétés. L'effet spécial apparaît comme suit:

Special Effects

Etude Pratique: Utiliser les effets speciaux

  1. La base de donnée Rockville Techno devrait encore être ouverte.
    Dans la fenêtre de la base de données, cliquer formulaires et double-cliquer le formulaire EmployeesOfficeContact pour l'ouvrir dans l'aperçu formulaire.
  2. Après avoir visionné le formulaire, le muter dans l'aperçu conception.
  3. Dans la section des détails, sélectionner toutes les étiquettes (et uniquement toutes les étiquettes).
  4. Sur le formatage toolbar, cliquer la flèche du bouton effets spéciaux et cliquer sur l'effet spécial: Submergé.
     
  5. Visionner préalablement le rapport et le muter de nouveau en aperçu conception.
  6. Dans la section des détails, sélectionner toutes les boîtes de textes.
  7. Dans la fenêtre des propriétés format, clique effets spéciaux et cliquer la flèche de sa boîte combo. Sélectionner Ombragé.
  8. Comme nous l'avons appris en voyant comment redimensionner les commandes, placer la souris sur une poignée du centre intérieur d'une des boîtes de textes choisies et rabaisser par une unité pour redimensionner les boîtes de textes.
     
  9. Le muter en aperçu conception et, sur le menu principal, cliquer sur la fenêtre -> Taille pour adapter le formulaire.
  10. Sauvegarder et fermer le formulaire.

Les Frontières

Une frontière est une ligne qui définit les limites d' un objet. Vous pouvez contrôler comment la frontière d'une étiquette ou d'un champ est tracée. La frontière d'une étiquette ou d'un champ peut être tracée avec une ligne dont la largeur est variable.

Pour spécifier l'épaisseur de la ligne appliquée aux frontières d'une étiquette, d'un champ ou d'un groupe d'objets, cliquer la flèche du bouton ligne/épaisseur frontière sur le formatage toolbar et sélectionner l'épaisseur désirée à partir de la liste.

Bien que le bouton ligne/épaisseur frontière de la barre d'outils du formatage toolbar soit commode, il ne fournit pas autant de variantes que la fenêtre des propriétés. Le style de frontière est utilisé pour contrôler comment les frontières d'un objet seront tracées. Les valeurs possible sont Transparent, Solide, Tirets, Tirets courts, pointillés, pointillés clairsemés, pointillés brisés etc. Ils peuvent apparaître comme suit:

La caractéristique de style de frontière peut être utilisée en combinaison avec la propriété des effets spéciaux. Certains de ces effets dépendent de la valeur des effets spéciaux et ne peuvent pas apparaître comme souhaité.

La propriété des couleurs de frontière peut être utilisée pour contrôler la couleur utilisée pour tracer la frontière d'une étiquette ou d'un champ. Elle est utilisée tel que décrit pour la propriété des couleurs antérieures.

La propriété épaisseur de la frontière est utilisée comme le bouton ligne/épaisseur frontière du formatage toolbar.

Emplacement

Quand vous ajoutez ou vous traînez une commande dans une section d'un formulaire ou d'un rapport, elle assume la distance de la frontière gauche de la section et de la frontière inférieure de la barre de cette section. Ces deux dimensions sont mentionnées comme son emplacement. L'emplacement d'un objet est déterminé par son sommet et ses propriétés gauche:

L'emplacement d'un objet peut être mis en traînant sa poignée supérieure gauche ou son corps quand l'objet est sélectionné dans l'aperçu conception, comme nous l'avons déjà appris. Parallèlement, le sommet et les valeurs gauches sont placés comme nombres décimaux et ils suivent  les mesures sur les règles. Pour changer l'emplacement d'un objet, après l'avoir choisi dans l'aperçu conception, changer les valeurs de l'un ou l'autre ou de son sommet et de ses propriétés gauches.

Etude Pratique : Mettre l'emplacement des champs

  1. La base de donnée Rockville Techno devrait être ouverte.
    Dans la fenêtre de la base de données, cliquer le bouton rapport et double-cliquer ListOfAssets .
  2. Après avoir visionné le rapport, le muter en aperçu conception.
  3. Dans la section d'en-tête du rapport, cliquer l'étiquette Company Assets.
  4. Dans la fenêtre des propriétés format, cliquer le sommet et taper 0.417.
  5. Cliquer la gauche, taper 0.125 et valider entée.
  6. Dans la section de l'en-tête de page, sélectionner toutes les étiquettes.
  7. Dans la fenêtre des propriétés, cliquer le sommet. Taper 0.04 et cliquer un espace sur l'en-tête du rapport.
  8. Toujours dans la section de l'en-tête de page, cliquer catégorie et, dans la fenêtre des propriétés, placer ses propriétés gauches à 0.0833.
  9. Dans la section des détails, sélectionner toutes les boîtes de textes et, utilisant la fenêtre des propriétés, placer leur propriété commune du sommet à 0.0417.
  10. A partir de la fenêtre des propriétés format, placer la propriété gauche des objets du rapport comme suit:
     
    Etiquettes Boîtes de Textes Gauche
    Make 1.125
    Model 2.1667
    Date Acquired 3.2451
    Price 4.375
    AssetType 0.0833
    Make 1.125
    Model 2.1667
    DateAcquired 3.2083
    PurchasePrice 4.25
  11. Sauvegarder le rapport.
  12. Visionner préalablement le rapport et le muter à nouveau dans l'aperçu conception.

Dimensions

La largeur d'un objet est la distance entre sa frontière gauche et sa frontière droite. La hauteur d'un objet est la distance entre sa frontière supérieure et sa frontière inférieure. La largeur et la hauteur d'un objet constituent ses dimensions. La largeur d'un formulaire ou d'un rapport est la largeur commune de chacune de ses sections. Toutes ces sections utilisent la même largeur. La hauteur d'un formulaire ou d'un rapport est la hauteur totale de toutes ses sections. Pour cette raison, le formulaire et le rapport n'ont pas de hauteur parce qu'ils laissent chaque section contrôler cette caractéristique.

Les dimensions d'une commande positionnée sur une section d'un formulaire ou d'un rapport peuvent être illustrées comme suit:

Les dimensions d'un objet peuvent être placées en traînant une de ses poignées moyennes , , , ou , quand l'objet est sélectionné, comme nous l'avons déjà appris. Alternativement, elles peuvent être contrôlées par ses propriétés largeur et hauteur. Dès lors, pour changer les dimensions d'un objet, après l'avoir sélectionné dans l'aperçu conception, changer les valeurs de l'une ou l'autre, ou de ses propriétés largeur et hauteur.

Etude Pratique: Placer les dimensions des champs

  1. La base de données Rockville Techno devrait encore être ouverte et le rapport ListOfAssets affiché dans l'aperçu conception.
  2. Cliquer la barre de l'en-tête du rapport. Dans la fenêtre des propriétés  format, cliquer hauteur.
  3. Taper 1 et valider entrée.
  4. Dans le rapport, cliquer la barre de l'en-tête de page. Dans la fenêtre des propriétés, cliquer hauteur, taper .28 et valider entrée.
  5. Cliquer la barre des détails. Dans la fenêtre des propriétés, cliquer hauteur, taper .25 et valider entrée.
  6. Cliquer l'étiquette des prix. Dans la fenêtre des propriétés, cliquer largeur. Taper .3646 et valider entrée.
  7. Cliquer la boîte de textes de PurchasePrice. Dans la fenêtre des propriétés, cliquer largeur. Taper 0.5833 et valider entrée.
  8. Cliquer le bouton à l'intersection des règles du rapport . Dans la fenêtre des propriétés, cliquer largeur. Taper 5 et valider entrée.
  9. Sauvegarder le rapport et le visionner préalablement.
  10. Fermer le rapport.
  11. Dans la fenêtre de la base des données, cliquer le bouton formulaire et double-cliquer le formulaire Employees OfficeContact. Le muter alors en aperçu conception.
  12. Sélectionner toutes les boîtes de textes. Dans la fenêtre des propriétés, cliquer hauteur. Taper 0.2 et valider entrée.
  13. Visionner préalablement le formulaire et le sauvegarder.
     
  14. Fermer le formulaire.

Ordre Tab

En exécutant la saisie des données, nous avons vu que l'utilisateur peut appuyer entrée ou Tab pour se déplacer d'un d'un champ à un autre. Parce qu'une étiquette ne peut pas recevoir le centre, elle n'est pas affectée par cette navigation. Les commandes qui participent à cette navigation font partie du groupe. La participation à ce groupe est contrôlée par l'arrêt Tab de la propriété booléenne. Pour permettre à une commande de  recevoir le centre lorsque l'utilisateur appuie Tab, la commande devrait avoir sa propriété arrêt Tab placée à oui. Quand vous ajoutez la commande Windows à un formulaire, elle fait directement partie de ce groupe car sa propriété arrêt Tab est placée à Oui. Si vous voulez enlever la commande de ce groupe, vous pouvez placer sa propriété arrêt Tab à Non. Bien sûr, une alternative est de placer sa propriété permis à Non.

Une fois que la propriété arrêt Tab est placée à oui, elle peut recevoir un nombre. Chaque commande qui fait partie du groupe arrêt Tab doit avoir un nombre unique. Heureusement, Microsoft Access se rassure que cette règle est suivie. Le nombre devrait être un nombre naturel dont le  minimum devrait être 0 et dont le maximum est le nombre total des commandes qui peuvent recevoir le centre – 1. Le nombre est placé en utilisant la propriété de l'index Tab.

Quand vous ajoutez des commandes à un formulaire, Microsoft Access contrôle que la commande peut recevoir le centre. Si la commande peut, sa propriété arrêt Tab est placée à oui et elle reçoit un nombre évolutif comme son index Tab. Vous êtes autorisé à changer ce nombre suivant les règles ci-dessus. Si vous changer le nombre par un nombre qui existe déjà, Microsoft va procéder à une nouvelle numérotation pour être sûr qu'u nombre n'est pas répété . La meilleure façon de traiter avec cet aspect est par la boîte de dialogue ordre des Tab que nous avons vue, mais si vous savez comment contrôler cette propriété, vous pouvez la placer comme vous désirez.

Format automatique

 

 Calibres de conception de Microsoft Access

Nous avons vu que, lorsque vous créez une base des données en utilisant le magicien de la base des données, vous avez l'option entre appliquer l'une des conceptions fournies par Microsoft Access et appliquer vos propres formulaires ou rapports. De la même façon, si vous créez un formulaire en utilisant le magicien des formulaires, comme nous avons fait dans les leçons précédentes, vous pouvez sélectionner une des conceptions et l'appliquer au formulaire. Ce concept est aussi appliqué aux rapports.

Si vous créez un formulaire ou un rapport dans l'aperçu conception, vous aurez seulement une conception standard. Vous pouvez aussi appliquer une des conceptions fournies par Microsoft Access. Pour le faire, ouvrir le formulaire ou le rapport dans l'aperçu conception. Alors dans le menu principal, cliquer Format -> Format automatique... Le format automatique va apparaître, vous permettrant de choisir n'importe laquelle des conceptions disponibles. Après avoir sélectionné la conception, cliquer OK.

Création d'un échantillon de formulaire

Si vous concevez un beau formulaire ou rapport et voulez utiliser cette conception dans une autre base des données, vous pouvez l'ajouter dans la liste des conceptions de la boîte de dialogue de format automatique. Pour le faire, ouvrir le formulaire ou le rapport dans l'aperçu conception, alors, dans le menu principal, cliquer Format -> Format automatique... Dans la boîte de dialogue de format automatique, cliquer personnaliser. La boîte de dialogue de personnaliser du format automatique vous permet de modifier ou de supprimer une des conceptions ou d'en créer une nouvelle.

The AutoFormat Dialog Box

 

Etude Pratique: Utiliser format automatique

  1. La base des données Rockville Techno devrait encore être ouverte.
    Dans la section des formulaires de la fenêtre de la base des données, droit-cliquer le formulaire EmployeesContact et cliquer aperçu conception.
  2. Sur le menu principal, cliquer Format -> Format automatique...
  3. Dans la boîte des listes de format automatique du formulaire, cliquer International et cliquer le bouton  Options.
     
  4. Cliquer OK.
 

Résumé de la Leçon

 

Sujets de MOUS

S22 Muter entre les aperçu d'un objet
S37 Enlever et redimensionner une commande
S38 Modifier les propriétés des formats (police, style, taille de la police, couleur, titre, etc.)
S39 Utiliser la boîte à outils des commandes pour ajouter une commande
 

Exercices

 

Yugo National Bank

  1. Ouvrir la base des données Yugo National Bank.
    Ouvrir le tableau Customers dans l'aperçu conception. Changer le titre du formulaire en  
    Yugo National Bank - Account Setup. Changer les descriptions et les titres des champs comme suit:
     
    Noms des champs Descriptions Titre
    CustomerID nombre évolutif produit automatiquement
    DateCreated Date de création du compte Date de création
    AccountNumber Numéro créé par la banque
    AccountTypeID Type de compte, comme vérification, enregistrement, etc
    CustomerName Nom enregistré sur ce compte. Une personne ou un affaire Nom du client
    Address Où le client veut recevoir les déclarations. BP permise
    ZIPCode ZIP Code
    LastUpdate Spécifie la dernière date à laquelle le compte a reçu une information Dernière mise à jour

    Sauvegarde et fermer le tableau.
  2. Ouvrir le formulaire Customers dans l'aperçu conception et  changer les titres sur les tableaux comme suit:

    Changer le texte de la barre d'état des boîtes de textes suivantes:

    Noms Texte de barre de textes
    DateCreated Date de création du compte
    AccountNumber Numéro créé par la banque
    CustomerName Nom enregistré pour ce compte. Peut être une personne ou un affaire
    Address Où le client veut recevoir les déclarations. BP permise
    LastUpdate Spécifie la dernière fois où le compte à reçu une information

    Sauvegarder et fermer le formulaire.

  3. Ouvrir le formulaire Employees dans l'aperçu conception. Changer le titre du formulaire en
    Yugo National Bank - Employees Records et changer les titres des étiquettes comme suit: 


    Sauvegarder et fermer le formulaire.
  4. Sur le formulaire AccountTypes, puisque l'utilisateur ne peut pas changer la valeur de la boîte de textes de AccountTypeID, le fermer, le mettre hors service et le rendre hardi.
  5. Sur le formulaire Customers, puisque l'utilisateur ne peut pas changer la valeur de la boîte de textes de CustomerID, le fermer, le mettre hors service, et le rendre hardi.
  6. Sur le formulaire Employees, puisque l'utilisateur ne peut pas changer la valeur de la boîte des textes de EmployeeID text, le fermer, le mettre hors service, et le rendre hardi.
  7. Sur le formulaire TransactionTypes, puisque l'utilisateur ne peut pas changer la valeur de la boîte des textes de TransactionTypeID, le fermer, le mettre hors service , et le rendre hardi.

Les Associés de Tenley

  1. Ouvrir la base des donnée Tenley Associates.
  2. Ouvrir le formulaire Departments dans l'aperçu conception et, utilisant la boîte de dialogue de format automatique, appliquer la conception en pierres avec toutes les options. Puisque l'utilisateur ne peut pas changer la valeur de la boîte de textes  de DepartmentID, le fermer et le mettre hors service. Changer la couleur de la police de la boîte des textes en bleu foncé. Ajuster la conception du formulaire comme suit:
     

    Sauvegarder et fermer le formulaire.
  3. Concevoir à nouveau le formulaire Employees comme suit:
     

    Sauvegarder et fermer le formulaire.

Les prêts Watts

  1. Ouvrir la base des données des prêts Watts et ouvrir le tableau Customers dans l'aperçu conception. Changer les descriptions et les titres des champs comme suit:
     
    Noms des champs Description Titre
    CustomerID Nombre créé automatiquement par la base des données elle-même
    AccountNumber Compte #
    Address Où le client veut que les déclarations soient envoyées
    ZIPCode ZIP Code

    Sauvegarder et fermer le tableau

  2. Utiliser formulaire automatique pour créer un formulaire pour le tableau Customers. Sauvegarder le formulaire comme Customers et le concevoir comme suit:
     

    Sauvegarder et fermer le formulaire
  3. Pour être sûr que vous n'avez pas oublié comment créer un tableau, utilisez le magicien des tableaux pour créer un tableau basé sur l'échantillon du tableau Employees de la catégorie des affaires. Inclure les champs suivants: EmployeeID, FirstName, LastName, Title, WorkPhone, City, Country, HomePhone, Salary, and Notes. Sauvegarder le tableu comme  Employees et l'ouvrir dans l'aperçu conception. Insérer ou ajouter les champs suivants:
     
    Noms des champs Titres
    EmployeeID Sans Changement
    FirstName Sans Changement
    LastName Sans Changement
    Title Sans Changement
    WorkPhone Sans Changement
    Address
    City
    State
    ZIPCode ZIP Code
    Country
    HomePhone
    Salary
    Notes


    Sauvegarder et changer le tableau

  4. Utiliser formulaire automatique pour créer un formulaire pour le tableau Employees. Sauvegarder le formulaire comme  Employees et le concevoir comme suit:
     

    Sauvegarder et fermer le formulaire
  5. Sur le formulaire Customers, puisque l'utilisateur ne peut pas changer la valeur de la boîte de textes de CustomerID, le fermer, le mettre hors service et le rendre hardi
  6. Sur le formulaire Employees, puisque l'utilisateur ne peut pas changer la boîte des textes de  EmployeeID, le fermer, le mettre hors service et le rendre hardi
 

Précédent Copyright © Yevol  2007 Suivant