Page d'Accueil

Utiliser les types de données

 

Les nombres

 

Introduction

Un nombre est un chiffre (0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, ou 9), une combinaison de chiffres, une combinaison d'un ou de plusieurs chiffres, un séparateur, et une combinaison d'un ou de plusieurs séparateurs. Microsoft Access fournit trois types ou catégories de nombres. Ceux-ci devraient être convenablement appliqués pour rendre votre base de données aussi efficace que possible. Pour indiquer qu'un champ contiendra seulement des valeurs numériques, après avoir affiché la table en mode création et après avoir sélectionner le nom du champ dans la colonne Nom de champ, définissez son type de données à Nombre, devise ou NumbreAuto.

En passant en revue les chaînes, nous avons vu que la taille d'un champ ou type de données textes est utilisée pour indiquer le nombre de caractères de la chaîne. Les types de données numériques utilisent également la propriété taille de champ. Cette fois, cette propriété est utilisée pour contrôler le type ou la gamme des valeurs numériques qui seront acceptées ou exclues du champ. Tandis que la colonne Type de données  vous permet de sélectionner la catégorie du nombre, le champ taille de champ indique réellement le type de données (de la Base visuelle de Microsoft) qui au point de vue de la programmation seront appliquées au champ.

Nombres naturels

Un nombre naturel est un nombre qui ne contient seulement qu'un chiffre ou une combinaison de chiffres et aucun autre caractère, exceptés ceux supplémentaires pour faciliter sa lecture. Les exemples de nombres naturels sont 122, 8, et 2864347. Quand un nombre naturel est trop long, comme 3253754343, pour faciliter sa lecture, les milliers sont séparés par un caractère spécial. Ce caractère dépend de la langue ou du groupe de langues et il s'appelle le séparateur des milliers. Pour l'anglais des USA, ce caractère est la virgule et le point pour le français. Le symbole de séparateur des milliers est principalement utilisé pour faciliter la lecture d'un nombre. Vous devrez faire attention en l'utilisant à d'autres fins dans votre base de données. Heureusement, vos utilisateurs seront formés pour gérer sa présence.

Pour soutenir différents scénarios, Microsoft Access fournit différents types de nombres naturels:

Octet ou Byte : Un byte est un petit nombre positif mais naturel allant de 0 à 255. Ce type de nombre est appliqué à des articles tels que l'âge d'une personne, le nombre d'étudiants dans une salle de classe élémentaire, le nombre de pièces dans une maison régulière, le nombre de pages d'un magazine ou d'un journal, etc. Si vous créez un champ qui aura besoin de cette gamme de valeurs, après avoir réglé son Type de données à nombre, définissez sa Taille du champ à byte.

Nombre entier : Un nombre entier est un nombre naturel plus grand que le Octet. Il peut contenir une gamme de valeur entre -32.768 et 32.767. Comme exemple d'une telle gamme, nous avons le nombre de pages d'un livre. Pour un champ qui contiendrait cette gamme de valeurs, définissez sa Taille du champ à Nombre entier.

Entier long : Un entier long  est un nombre naturel dont la valeur est entre 
- 2.147.483.648 et 2.147.483.642. Les exemples sont la population d'une ville, la distance entre les endroits de différents pays, le nombre de mots d'un livre. Pour un tel champ, définissez son Type de données à numérique et sa taille du champ à Entier long .

Dans nos exemples, nous donnions des types de champs pouvant être appréciés de tous. Il est important de noter que, puisqu'un entier long  peut être un nombre plus grand que le nombre entier, quelque chose appliqué comme un entier peut également être utilisée comme entier long. Par exemple, vous pouvez utiliser un entier long pour représenter le nombre de pages d'un livre, même si on ne s'attend pas à ce que les livres dans une collection contiennent plus de 1500 pages. De la même manière, puisqu'un nombre entier est plus grand qu'un octet, quelque chose qui s'ajuste en octet peut également être utilisée comme nombre entier. Basé sur ceci, un nombre entier peut être utilisé pour représenter les articles de catégories dans une collection, même si on ne s'attend pas à ce que les articles soient au-delà de 200. Par exemple, vous pouvez utiliser un nombre entier pour compter le nombre de touches sur un clavier d'ordinateur, sachant qu'on s'attend à ce que ce nombre reste en deçà de 148.

Etude Pratique Étude pratique : Employer les nombres normaux sur des champs

  1. Ouvrez la base de données Crème glacée de Clarksville et, dans la section Tables, cliquez le bouton Nouveau.
  2. Dans la zone de dialogue de Nouvelle Table, cliquez mode création et cliquez OK.
  3. définissez le premier nom du champ à IDScoops et appuyez la touche de déplacement du curseur vers le bas.
  4. définissez le deuxième nom du champ à Scoops et appuyez Tab.
  5. définissez son type de données à Nombre et appuyer F6.
  6. Dans la boîte bascule Taille du champ, sélectionnez Octet.

Numéro automatiques

Si vous créez un champ qui sera utilisé pour garder un index des enregistrements tels qu'ils sont entrés et/ou supprimés, vous pouvez définir son type de données à numéro automatiques. Ceci demanderait à Microsoft Access, de compléter ce champ avec des numéros générés automatiquement pour un champ dont vous n'aurez pas besoin de contrôler les numéros. Cette technique est fortement utilisée pour le premier champ d'une table.

Etude Pratique Étude pratique: Utiliser un numéro automatique

  1. La base de données Crème glacée de Clarksville devrait encore être ouverte avec la Table1 en mode création.
    Dans la section supérieure de la table, cliquez IDScoops et appuyez Tab.
  2. Changez le type de données de IDScoops en NuméroAuto.
  3. Fermez la table pour le sauvegarder. Lui donner le nom Scoops  et appuyez Entrer.
  4. Une fois demandé si vous voulez créer une clé primaire, cliquez non.
  5. Ouvrez la table Employés en mode création.
  6. Dans la section supérieure de la table, cliquez IDEmployé et appuyez Tab.
  7. Cliquez la flèche sous Type de données et cliquez NuméroAuto.
  8. Sauvegardez la table.

Employees

Nombres reéels

Un nombre réel est un nombre qui affiche une partie décimale. Ceci signifie que le nombre peut être fait de deux sections séparées par un symbole désigné sous le nom de séparateur décimal ou de symbole décimal. Ce symbole est différent selon la langue, le pays, groupe de langues, ou groupe de pays. Ceci peut être vérifié par les utilisateurs dans options régionales et linguistiques du panneau de configuration de la plupart des ordinateurs  :

Des deux côtés du symbole décimal, des chiffres sont utilisés pour indiquer la valeur du nombre. Le nombre de chiffres du côté droit du symbole détermine la précision que le nombre offre.

Microsoft Access fournit deux types de nombres décimaux:

Simple : Un nombre décimal simple est celui dont la valeur peut s'étendre de - 3.402823e38 à  - 1.401298e-45 si le nombre est négatif, ou de 1.401298e-45 à 3.402823e38 si le nombre est positif. Pour utiliser ce type de nombres dans un champ, définissez sa Taille du champ à Simple.

Double : Comme le type de données simple peut permettre de grands nombres et offrir moins de précision, pour un nombre encore plus grand, Microsoft Access fournit le type de données Double. Ceci est utilisé pour les nombres qui peuvent s'étendre de -1.79769313486231e308 à - 4.94065645841247e-324 si le nombre est négatif ou de 1.79769313486231E308 à 4.94065645841247E-324 si le nombre est positif.

Semblable aux rapports entre des nombres naturels, un simple peut adapter un double. En fait, vous pouvez voir avec l'expérience que, si vous vérifiez les bases de données (et le code VBA) de la plupart des programmeurs, elles utilisent le double la plupart de temps. Bien que le type double utilise plus de mémoire, il offre une précision plus élevée que le simple, qui défini sa préférence.

Nombres monétaires

Le type de données Monétaire est utilisé pour un champ fait pour des valeurs monétaires. Pour un tel champ, définissez son type de données à Monétaire. Pendant la saisie de données, l'utilisateur peut dactylographier un nombre décimal et valider entrée, tabulez ou cliquez. Le nombre sera alors converti pour représenter une valeur monétaire. Le nombre affichera également le symbole monétaire sur sa gauche. Comme le symbole décimal, le caractère utilisé pour la devise dépend du pays ou d'un groupe de pays. Il peut également être vérifié dans Options régionales et linguistiques du panneau de configuration.

Le type de données monétaire n'a pas une propriété taille du champ dans les objets de la base de données. Au lieu de cela, il utilise la propriété Format pour indiquer comment le nombre serait présenté:

Etude Pratique Étude pratique : utiliser le type de données monétaires

  1. La base de données Crème glacée de Clarksville devrait encore être ouverte avec la table Employés en mode création.
    Dans la section supérieure de la table cliquez Salaire, appuyez la flèche de la boîte bascule et sélectionnez Monétaire.
  2. Sauvegardez la table.

Types de données booléennes

 

Introduction

Une zone d'information est dite booléenne quand elle peut assumer seulement une des deux valeurs: oui ou non; vrai ou faux; dessus ou dessous; différent de zéro ou 0. Un tel champ est approprié quand vous voulez que l'utilisateur indique l'état d'une valeur.

Pour indiquer qu'un champ est booléen, définissez son type de données à Yes/No (Oui/Non).

Options des bases booléennes

Pour soutenir les diverses manières d'exprimer un champ booléen, Microsoft Access fournit plusieurs options. Après réglage du type de données d'un champ à Yes/No, vous pouvez contrôler comment le champ sera présenté à l'utilisateur. La manière la plus classique consiste à afficher une boîte de contrôle :

Avec cette disposition, l'utilisateur peut cliquer la boîte de contrôle ou lui donner le foyer et valider la barre d'espacement. Alternativement, si vous préférez, vous pouvez laisser l'utilisateur dactylographier une valeur. Dans ce cas-ci, après réglage du type de données du champ à Yes/No, dans la section inférieure de la table en mode création, cliquez la page des propriétés consulter et, dans la boîte bascule d'affichage des contrôles, sélectionnez un des articles disponibles :

images/staff5.gif

L'option par défaut est la boîte de contrôle. Si vous choisissez la boîte des textes, alors l'utilisateur pourra dactylographier vrai, faux, oui, non, on, off, 0, ou tout autre nombre. Une fois qu'il a tapé une de ces valeurs, l'utilisateur peut valider Entrer, tabuler, ou cliquer pour contrôler comment le champ afficherait la valeur. Pour ce faire, dans la section inférieure de la  table en mode création, cliquez la page Générale des propriétés et, dans la propriété Format, sélectionnez une des options disponibles :

Si vous définissez la propriété format à Oui/Non et si l'utilisateur tape 0, le champ affichera Non ; si l'utilisateur dactylographie n'importe quel autre nombre, le champ affichera oui.

Si vous placez cette propriété à vrai/faux et si l'utilisateur tape 0, le champ affichera faux ; si l'utilisateur dactylographie n'importe quel autre nombre, positif ou négatif (mais ça doit être un nombre) le champ affichera vrai:

Etude Pratique Étude pratique : utiliser le champ booléen

  1. La base de données Crème glacée de Clarksville devrait encore être ouverte avec la table Employés en mode création.
    Dans la section supérieure de la table, cliquez StatutMatrimonial et appuyez Tab.
  2. définissez son type de données à Oui/Non.
  3. Dans la section inférieure de la table, cliquez la page Liste de choix. À partir de la boîte bascule d'affichage des contrôles, sélectionnez Zone de texte.
  4. Cliquer l'étiquette Générale et, dans la propriété Format, s'assurer que oui/Non est sélectionné.
  5. Sauvegardez la table.

Documents et objets attachés

 

Introduction

Un objet attaché ou enchâssé (OLE)(Object Linking and Embedding) est une technique qui consiste à ajouter dans votre base de données ( pas toutes sorte de base de données, simplement nous nous arrêteront sur les bases de données Microsoft Access, comme si OLE est fait seulement dans Microsoft Access) un objet qui a été créé dans une autre application. Cette technique est particulièrement facile et Microsoft Access par dessus tout, n'est pas préoccupé à savoir quel type d'objet vous voulez ajouter ou inclure dans votre base de données. Il vous  laisse le soin de déterminer  pourquoi vous voulez inclure un objet et quel type d'objet ce sera. Certains objets peuvent (énormément) augmenter la taille de votre base de données.

Pour utiliser un objet OLE dans un domaine, créez la zone d'information dans mode création d'une table et définissez son type de données à objet OLE.

Objets et champ de données

Après réglage du type de données d'un champ comme objet OLE, puisque l'objet est externe, il n'y a pas trop d'options ou de propriétés fournies par la table. L'application dans laquelle vous avez créé ou créerez l'objet devrait le contrôler. Pour inclure réellement un objet externe dans un champ, si vous utilisez la table en mode feuille de données ou le formulaire dans affichage formulaire, l'utilisateur peut droit-cliquer le champ et cliquer Insérer objet. Ceci ouvrirait la zone de dialogue Insérer Objet qui présente deux options pour créer ou sélectionner l'objet:

  • Si vous voulez utiliser une application installée dans votre application pour créer le document, vous pouvez cliquer le bouton station Créer Nouveau. Puis, dans la liste Type d'Objet, cliquer l'application et cliquer OK.
  • Si l'objet a été créé et se trouve dans un support portatif (disquette, CD, DVD, etc.), dans votre disque dur local ou dans le réseau auquel votre ordinateur est relié , vous pouvez cliquer le bouton station Créer à partir d'un Fichier et cliquer Parcourir. Ceci afficherait la zone de dialogue parcourir qui vous permet de localiser et sélectionner le document.
 

Etude Pratique Étude pratique : utiliser les objets OLE

  1. Ouvrez la base de données Bethesda Car Rental1 et ouvrir la table Cars en mode création.
  2. Notez que le champ Picture a son type de données réglé à Objet OLE. Mutez la table en mode feuille de données.
  3. Cliquez n'importe quelle cellule sous la colonne Model et, sur le menu principal, cliquez Format - > geler colonnes.
  4. Rouler vers la droite et s'assurer que vous pouvez voir Model et les colonnes Picture.
  5. Droit-cliquez la première cellule vide sous Picture et cliquer Insérer Objet…
  6. Dans la zone de dialogue Insérer Objet, cliquez le bouton station Créer à partir d'un fichier et cliquez le bouton Parcourir.
  7. Dans la zone de dialogue parcourir, utilisant la liste arborescente sous l'étiquette des répertoires, localiser le dossier d'exercices Ressources de cet ebook et le sélectionner.
  8. Dans la boîte de liste des noms des fichiers, cliquez accent.bmp.

  9. Dans la zone de dialogue Parcourir, cliquez ouvrir et, dans la zone de dialogue Insérer objet, cliquez OK.
  10. Cliquez la deuxième cellule sous Picture, celle qui est vide. Notez une boîte rectangulaire dessinée dans la cellule.
  11. Sur le menu principal, clique Insertion - > Objet… Cliquez le bouton station créer fichier et cliquer le bouton Parcourir. Notez que la zone de dialogue Parcourir se rappelle du dernier dossier utilisé.
  12. Dans la boîte de liste des noms des fichiers, cliquez cherokee.bmp et cliquez ouvrir. Cliquez alors OK.
  13. Sur le menu principal, cliquez Format - > geler toutes les colonnes .
  14. Fermez la table. Une fois demandé si vous voulez la sauvegarder (la question est énoncée parce que la structure de la table a été modifiée quand nous avons gelé les colonnes, pas parce que nous avons ajouté les images), cliquez Non.
  15. Dans la fenêtre de la base de données, cliquez le bouton Formulaires et double-cliquez le formulaire Cars pour l'ouvrir.
  16. Cliquez le bouton enregistrement suivant deux fois pour obtenir une troisième voiture .
  17. Droit-cliquez le secteur vide blanc au dessus de la section à droite et cliquer Insérer objet.
     
    Insérer l'objet
  18. Sur la zone de dialogue Insérer objet, cliquez le bouton station créer fichier et cliquer Parcourir.
  19. Se diriger dans votre dossier d'exercices. Dans la liste des noms des fichier, cliquez ESC et cliquez ouvrir.
  20. Dans la zone de dialogue Insérer objet, cliquez OK.
     
  21. De la même manière, vous pouvez ajouter une image pour chaque voiture inclue dans la base de données. Si l'image d'une voiture n'apparaît pas dans la liste, la sauter. Ceci signifie simplement qu'il n'y a aucune image
  22. Après avoir utilisé le formulaire, le fermer.

Hyperliens

Comme mentionné déjà, un objet créé avec une application externe peut être ajouté à une base de données et l'objet serait inclus « comme tel ». Quand ceci est fait, Microsoft utilise une technique de chiffrage pour faire que l'objet devienne une partie de la base de données, ainsi vous ne devez pas vous gêner d'inclure des objets dans votre base de données. Les objets tels que les images peuvent fortement augmenter la taille d'une base de données. Ceci peut être incommode parfois. Heureusement, l'alternative à ce scénario est de fournir simplement un lien entre le document ou fichier de la base de données et le document externe.

Le type de données hyperlien vous permet de créer un champ qui, une fois cliqué, ouvrirait un autre document dans le même ordinateur, sur un autre ordinateur relié, ou sur Internet.

 

Précédent Copyright © 2007, Yevol Suivant