Home

Les Principes de Base des Applications Graphiques

 

Un projet

 

Introduction

Pour créer un programme d'ordinateur, également appelé une application, vous créez une série de fichiers et groupez-les dans un ensemble appelé un projet. Le projet contient différents types de fichiers, tels que les fichiers de code, d'assemblages (ou bibliothèques) et les fichiers de ressources.

 

Author Note

Ces leçons supposent que vous connaissez déjà le langage c#. Nous partons du principe que vous n'avez aucune connaissance préalable de programmation d'applications graphiques. Dans ces leçons, nous allons créer des applications Windows, le type dénommé interface utilisateur graphique/Graphical User Interface (GUI).

Création d'un projet

Une application typique se compose de plusieurs fichiers de code et peut même être aussi complexe que vous le souhaitez. Pour la rendre plus rapide et un peu plus facile à la création d'une application graphique, vous aurez besoin d'un bon environnement fonctionnel comme Microsoft Visual Studio ou Microsoft Visual c# 2010 Express. Pour l'utiliser, vous pouvez créer un nouveau projet ou vous pouvez ouvrir un existant.

Pour créer un projet Microsoft Visual c#, vous pouvez afficher la boîte de dialogue Nouveau projet. Pour ouvrir la boîte de dialogue Nouveau projet :

  • Sur la page de démarrage, cliquez sur Nouveau projet...
  • Sur la barre d'outils standard, vous pouvez cliquer sur le bouton Nouveau Projet
  • Vous pouvez appuyer sur Ctrl + N

Dans la boîte de dialogue Nouveau projet, sélectionnez projets Visual c#, sélectionnez le type de projet, donnez-lui un nom, indiquez son répertoire et cliquez sur OK.

ApplicationApplication : Création d'un projet

  1. Sur le menu principal, cliquez sur fichier - > Nouveau Projet...
  2. Dans la zone supérieure, assurez-vous que .NET Framework 4 est sélectionné.
    Si vous utilisez Microsoft Visual Studio, dans la liste de gauche, développez le nÅ“ud Visual c#.
    Dans la liste du milieu, cliquez sur projet vide
  3. Dans la zone de modification de nom, remplacez le nom avec Exercise1
     
New Project 
  1. Cliquez sur OK. Cela crée un nouveau projet.
  2. Dans le menu principal, cliquez sur projet - > ajouter un nouvel élément...
  3. Dans la liste du milieu, cliquez sur fichier de code
  4. Modifiez le nom de l'exercice
Add New Item 
  1. Cliquez sur Ajouter
  2. Dans le fichier vide, tapez ce qui suit :
 using System;
     
public class Exercise
{
         public static int Main(string[] args)
         {
             Console.ReadKey();
             return 0;
         }
}

La Compilation et l'exécution d'un projet

Les instructions de création d'un projet Microsoft Visual c# sont écrites en clair dans une langue facilement reconnaissable à l'Å“il nu. Après avoir créé le ou les fichiers d'un projet, vous compilerez le projet pour obtenir un fichier exécutable qui se prépare à être distribué à vos utilisateurs.
Pour compiler et exécuter un projet

  • Dans le menu principal, cliquez sur Debug - > démarrer le débogage
  • Sur la barre d'outils standard, cliquez sur le bouton Démarrer
  • Appuyez sur F5

ApplicationApplication : L'exécution d'un projet

  1. Pour exécuter l'application, dans le menu principal, cliquez sur Debug - > démarrer le débogage
  2. Après avoir consulté le résultat, appuyez sur Entrée pour fermer la fenêtre DOS

L'Ouverture d'un projet

Par opposition à la création d'un nouveau projet, vous pouvez ouvrir un projet que vous ou quelqu'un d'autre avez créé. Pour ouvrir un projet existant :

  • Sur la page de démarrage, cliquez sur Ouvrir un projet...
  • Dans le menu principal, cliquez sur Fichier - > Ouvrir un projet...
  • Vous pouvez appuyer sur Ctrl + O

Cette action affiche la boîte de dialogue Ouvrir un projet. Cela permet de sélectionner un projet et ouvrez-le.

L'utilisation de divers projets dans la même solution

Avec Microsoft Visual Studio, vous pouvez créer des nombreux projets sur une seule solution. Pour ajouter un projet à une solution :

  • Dans le menu principal, vous pouvez cliquer sur Fichier - > Ajouter - > Nouveau Projet...
  • Dans l'Explorateur de solutions, cliquez sur le bouton droit sur le nom de la solution, positionnez la souris sur Ajouter, puis cliquez sur Nouveau projet...

N'importe laquelle de ces actions afficherait la boîte de dialogue Add New Project. Vous pouvez alors sélectionner le type de projet dans la liste du milieu, donnez un nom au projet, puis cliquez sur OK. De la même manière, vous pouvez ajouter autant de projets que vous jugez nécessaires à votre solution. Quand une solution possède plus d'un projet, le premier noeud dans l'Explorateur de solutions devient 'ProjectName Solution' (X Projects). Le ProjectName représente le nom du premier projet et X représente le nombre actuel des projets.
Lorsque vous utilisez plus d'un projet dans la même solution, l'un des projets doit être défini comme la mise en service. Le projet qui est défini comme la mise en service a son nom en caractères gras dans l'explorateur de solutions. Vous pouvez modifier et utiliser n'importe quel projet de votre choix que le démarrage. Pour le faire, dans l'Explorateur de solutions, vous pouvez cliquer droit sur le projet souhaité et cliquez sur Définir/Set comme projet de démarrage/ StartUp Project.
Lorsqu'une solution possède plus d'un projet, vous pouvez créer n'importe quel projet de votre choix et ignorer les autres. Pour créer un projet particulier, vous pouvez cliquer dans l'Explorateur de solutions et cliquez sur Générer.

L'éditeur de code

 

Introduction

Il existe deux façons principales pour manipuler visuellement un objet de votre demande ou en utilisant le code. Dans les sections avenir, nous allons explorer les détails de la conception visuelle d'un contrôle. Comme vous devriez avoir découvert de l'apprentissage de c#, le code d'une application est ASCII basé sur le texte, écrit en langage simple et lisible à l'oeil nu. Pour une application, vous pouvez utiliser n'importe quel éditeur de texte pour écrire votre code, mais l'une des principales forces de Microsoft Visual Studio est l'éditeur de code, ce qui est très intuitif.
L'éditeur de code est une fenêtre spécialement conçue pour l'écriture de code.


Author Note

Bien que toutes les langues de l'environnement de programmation Microsoft Visual Studio partagent l'éditeur de code, une fois que vous avez démarré un type d'application, l'éditeur de code est adapté à la langue que vous utilisez. Son analyseur (un programme utilisé en interne pour analyser votre code) se comporte en fonction de la langue de votre choix. Les fonctionnalités et les comportements de l'éditeur de code sont également différents, en fonction de votre langue.

Pour afficher l'éditeur de code, dans l'Explorateur de solutions, vous pouvez cliquer sur le bouton Afficher le code View Code. L'éditeur de code est divisé en 4 sections :

The Code Editor
 

ApplicationApplication : Présentation de l'éditeur de code

  1. Pour créer une nouvelle classe, dans le menu principal, cliquez sur Projet - > Ajouter une classe...
  2. Définissez le nom de Cercle et cliquez sur Ajouter

La barre des en-têtes

La partie supérieure de l'éditeur de code affiche les en-têtes. Chaque en-tête représente un fichier. Pour ajouter un nouveau fichier au projet :

  • Dans le menu principal, cliquez sur Projet - > Ajouter un nouvel élément...
  • Dans l'Explorateur de solutions, cliquez sur le bouton droit sur le nom du Projet - > Ajouter - > Nouvel élément...

Une fois dans la boîte de dialogue Ajouter un nouvel élément dans la liste du milieu, cliquez sur le type de fichier que vous souhaitez créer, tapez un nom dans la zone de texte Nom, puis appuyez sur Entrée. Une fois que le fichier a été créé, il est représenté par un en-tête étiqueté dans la partie supérieure de l'éditeur de code. De la même façon, vous pouvez ajouter autant de fichiers que vous jugez nécessaire. Pour accéder à un fichier :

  • Dans la partie supérieure de l'éditeur de code, cliquez sur son nom dans la section d'en-tête
  • Dans le menu principal, cliquez sur la fenêtre et cliquez sur le nom du fichier

Par défaut, la section d'en-tête affiche les fichiers dans l'ordre où ils ont été créés ou ajoutés au projet. Si vous n'aimez pas cet arrangement, cliquez et faites glisser un en-tête à gauche ou à droite au delà de l'en-tête suivant.

ApplicationApplication: Présentation de l'Editeur de Code

  1. Pour créer une nouvelle classe, dans le menu principal, cliquez sur Projet -> Ajouter une classe/Add Class...
  2. Définissez le nom de Circle
  3. Cliquez sur Ajouter
  4. Pour créer une nouvelle classe, dans le menu principal, cliquez Projet -> Ajouter une Classe...
  5. Définissez le nom de la Classe (Square)
  6. Cliquez sur Ajouter
  7. Pour créer une nouvelle classe, dans le menu principal, cliquez Projet -> Ajouter une Classe...
  8. Définissez le nom de Triangle
  9. Appuyez sur Entrée
  10. Pour accéder à l'onglet Circle, dans le menu principal, cliquez sur Fenêtre-> Circle.cs
  11. Changez le fichier comme suit :
using System ;
using System.Collections.Generic;
using System.Linq;
using System.Text;
 
namespace Exercise1
{
    class Circle
    {
         private  double rad;

         public double Radius
         {
                 get { return rad; }
                 set { rad = value; }
         }  
              
         public double Area
         {
                  get { return rad * rad * Math.PI; }
         } 
    }
 
    class Sphere : Circle
    {
        public new double Area
        {
            get { return 4 * Radius * Radius * Math.PI; }
	}
    }
 
    class Cylinder : Circle
    {
	private double hgt;
 
        public double Height
	{
  	  get { return hgt; }
  	  set { hgt = value; }
	}
    }
}
12. Pour accéder à un autre fichier, dans la section en-têtes, cliquez Triangle.cs 13. Changez le fichier comme suit :
using System;
using System.Collections.Generic
using System.Linq;
using System.Text;
 
namespace Exercise1
{
    class Triangle
    {
        private  double bas;
	private double hgt;
 
        public double Base
 	{
		get { return bas; }
		set { bas = value; }
	}
 
  	public double Height
	{
		get { return hgt; }
		set { hgt = value; }
	} 
    }
 
    class Kite    
    {
    }
}

La zone de liste déroulante Types

La section supérieure gauche de l'Editeur de code affiche une boîte de liste déroulante. La liste déroulante Types tient une liste des types de classes et les structures qui ont été créées dans le fichier actuel. Vous pouvez afficher la liste si vous cliquez sur la flèche de la zone de liste déroulante :

Types

Chaque élément de la liste déroulante Types affiche la boîte de nom de son type associé à sa société mère telle que transposée dans le code. Le parent peut être une classe ou un espace de noms. Si vous sélectionnez une catégorie dans la liste, l'éditeur de code saute sur cette classe et positionne le signe d'ntercertion de la classe "définition".

ApplicationApplication: à partir des types Combo Box

  1. Cliquez sur l'étiquette Circle.cs
  2. Dans la liste déroulante Types, sélectionnez Exercise1.Circle.
    Notez que le carret est positionné dans la première ligne de la classe Circle

La zone de liste déroulante Membres

La section du haut à droite de l'éditeur de code affiche une zone de liste déroulante nommée membres. La zone de liste déroulante membres contient la liste des membres de classes. Le contenu de la zone de liste déroulante membres dépend de l'élément actuellement sélectionné dans la zone de liste déroulante types. Cela signifie que, avant d'accéder aux membres d'une classe particulière, vous devez d'abord sélectionner cette classe dans la zone de liste déroulante types. Ensuite, lorsque vous cliquez sur la flèche de la zone de liste déroulante des membres, seulement les membres de cette classe s'affichent :

Members

Si vous sélectionnez un élément dans la zone de liste déroulante des membres, l'éditeur de code accède directement aux membres et positionne le curseur vers la gauche du membre.

ApplicationApplication: Utilisation de la zone de liste déroulante membres

  1. Dans la zone de liste déroulante Membres, sélectionnez Zone
  2. Appuyez sur la touche Flèche vers le haut et ajoutez une propriété Diamètre
using System;
using System.Collections.Generic;
using System.Linq;
using System.Text;
 
namespace Exercise1
{
    class Circle
    {
	private double rad;
 
  	public double Radius
	{
	   get { return rad; }
	   set { rad = value; }
  	}
 
	public  double Diameter
	{
	  get { return rad * 2; }
	} 
 
	public double Area
	{
  	    get { return rad * rad * Math.PI; }
  	}
    }
			
    .  . . No Change
}
3. Sur le menu principal, cliquez sur Fichier -> Fermer la Solution ou Fichier -> Fermer le Projet 4. A la question si vous souhaitez Enregistrer, cliquez sur Ignorer

Les Couleurs de Code

Le Code est écrit dans un vaste espace avec un fond blanc. Dans ce domaine, vous utilisez le clavier pour insérer du code avec les caractères communs lisibles. L'éditeur de code utilise des couleurs pour différencier les catégories de mots ou de lignes de texte. Les couleurs utilisées sont hautement personnalisables. Pour modifier les couleurs, sur le menu principal, vous pouvez cliquer sur Outils -> Options... Dans la boîte de dialogue Options, dans la section Environnement, cliquez sur Polices et Couleurs. Pour définir la couleur d'une catégorie, dans les éléments d'affichage de la section, cliquez sur la catégorie. Dans la liste déroulante de zone Elément, sélectionnez la couleur désirée. Si vous souhaitez que les mots de la catégorie aient un fond de couleur, cliquez sur la flèche de la liste déroulante de la boîte Historique et choisissez une :

The Options Dialog Box

Dans les deux cas, les zones de liste déroulante affichent une liste fixe de couleurs. Si vous souhaitez davantage de couleurs, vous pouvez cliquer sur un bouton personnalisé pour afficher la boîte de dialogue couleurs qui permet de "créer" une couleur.

Les Régions

Lorsque le code d'un fichier est long, il peut être pénible de le faire défiler de haut en bas. L'éditeur du Microsoft Visual Studio Code vous permet de créer des sections qui permettent au code de se comporter comme l'organisation de l'arborescence du volet gauche de l'Explorateur Windows. Cela signifie que vous pouvez développer ou réduire la section de code. L'éditeur de code supporte cette fonctionnalité automatiquement par ajout de boutons + au début des lignes des sections qui peuvent être développées ou réduites. C'est le cas pour les espaces de noms, des classes, des méthodes, des interfaces, des propriétés, etc.. La fin d'une section extensible affiche un bouton - au début de la ligne.

Outre les sections par défaut que l'éditeur de code connaît intuitivement, vous pouvez créer votre propre région. Une Région doit avoir un début et une fin. Pour spécifier le début d'une section, tapez # Region. Vous pouvez éventuellement ajouter une étiquette à droite de la # Region pour le nom de la région. Après avoir créé une région avec # Region, l'éditeur de code ajoute un bouton + à sa gauche. Pour développer une région, vous pouvez cliquer sur le bouton +. Cela modifie en bouton -. Pour réduire la région, cliquez sur le bouton -.

Si vous ne spécifiez pas la fin de la région, le code #Region à la fin du fichier serait considéré comme appartenant à la région. Par conséquent, vous devez spécifier la fin de la région que vous avez créée. Pour marquer la fin de la région, dans la ligne de votre choix, tapez #endregion.

Voici des exemples de régions:

using System;
namespace GeometricFormulas
{
    interface  IGeometry
    {
  	 double  Length { get; set; }
  	 double  Height { get; set; }
    }

    class  Square
    {
  	 #region Formulas to Calculate a Square's  Perimeter and Area
  	 public  double Perimeter(double side)
  	 {
  		 return  side * 4;
  	 }
         public  double Area(double side)
  	 {
  		 return  side * side;
  	 }
  	 #endregion
    }
    
    class Trapezoid
    {
  	 private  double _base1;
    }
  		
    class Rectangle : IGeometry
    {
  	 private  double len;
  	 private  double hgt;
         public  Rectangle()
  	 {
  	   this.len  = 0.00;
  	   this.hgt  = 0.00;
  	 }
  
  	 public  Rectangle(double L, double H)
  	 {
  	  this.len  = L;
  	  this.hgt  = H;
  	 }
         #region IGeometry Members
         public  double Length
  	 {
  	     get
  	     {
  		//  TODO:  Add Rectangle.Length getter  implementation
  		return  len;
  	    }
  	    set
  	    {
  		//  TODO:  Add Rectangle.Length setter  implementation
  		len  = value;
  	    }
  	}
        public  double Height
  	{
  	    get
  	    {
  		//  TODO:  Add Rectangle.Height getter  implementation
  		return  hgt;
  	    }
  	    set
  	    {
  		//  TODO:  Add Rectangle.Height setter  implementation
  		hgt  = value;
  	    }
  	}
        #endregion
        public  double Perimeter
  	{
  		get  { return (len + hgt) * 2; }
  	}
        public  double Area
  	{
  		get  { return len * hgt; }
  	}
    }
}

L'éditeur de code vous permet d'indiquer le début et la fin d'une région.

Introduction aux Applications Windows Forms

 

Principes de base

Microsoft Visual Studio ou Microsoft Visual c# 2010 Express est un environnement de programmation qui permet de créer divers types d'applications. Dans nos leçons, nous allons créer des applications graphiques, appelées également des applications Windows ou des applications Windows Forms.
Une application Windows apparaît essentiellement comme un objet rectangulaire qui occupe une partie de l'écran. Ce genre d'objet est sous la gestion du système d'exploitation : Microsoft Windows. Basé sur la fonctionnalité de Microsoft Windows, pour qu'une demande devienne utile, elle doit être ouverte. Une demande doit avoir un point d'entrée. Sur une application C/C++, ce point d'entrée est une fonction appelée main. Sur une application Win32, ce point d'entrée est une fonction appelée WinMain. Le langage C# définit ce point d'entrée avec une classe qui contient la fonction Main (Principale), que vous devriez déjà savoir de votre apprentissage C# (certains langages comme Pascal, F#, ou JScript .NET ne désignent pas explicitement un point d'entrée, mais ils sont clairement indiqués et le système d'exploitation sait où il est).
La fonction main() de c# peut être définie comme nulle ou renvoyer une valeur entière.

ApplicationApplication : Démarrage d'une application GUI

  1. Pour créer une nouvelle application, dans le menu principal, cliquez sur Fichier - > Nouveau Projet...
  2. Dans la liste du milieu, cliquez sur projet vide
  3. Dans la zone de modification de nom, tapez Exercise2
  4. Cliquez sur OK
  5. Dans le menu principal, cliquez sur Projet - > Ajouter un Nouvel Elément...
  6. Dans la liste du milieu, cliquez sur Fichier Code
  7. Modifiez le nom de Starter
Add New Item
  1. Cliquez sur Ajouter
  2. Modifiez le contenu du fichier comme suit :
using System; 
 
public class Starter
{
    public static int Main()
    {
	return 0;
    }
}

Configuration des applications

Bien que vous pouvez directement créer une application graphique lors du démarrage de votre projet, si vous aviez créé une application console, vous pouvez toujours facilement la transformer en une application Windows Forms, dans le menu principal, vous pouvez cliquer sur Project - > Propriétés ProjectName... et puis modifiez la valeur de la zone de liste déroulante Type de sortie pour une Application Windows. Avant ou après avoir défini le type de sortie pour une Application Windows, vous pouvez créer un formulaire.
Si vous travaillez à partir d'un éditeur de texte, pour compiler à l'invite de commandes, utilisez le compilateur csc.exe. Le compilateur de csc est gratuit à partir de Microsoft. Probablement vous l'avez déjà sur votre ordinateur. Sinon, téléchargez le fichier .NET Framework depuis le site web de Microsoft (il n'y a aucun moyen que vous pouvez suivre ces leçons si .NET Framework n'est pas encore installé sur votre ordinateur). Découvrez où votre dossier de .NET Framework se trouve, parce que ce dossier contient le compilateur de csc. Par défaut, son chemin d'accès est C:\Windows\Microsoft.NET\Framework\v4.0.21006

The csc Compiler
Vous devez ajouter le chemin de csc.exe pour le chemin des variables d'environnement Path. Pour commencer, sélectionnez le chemin dans la zone supérieure de l'utilitaire de fichier et copier (dans le Presse-papiers). Ouvrez le panneau de configuration. Dans le panneau de configuration, cliquez sur Système et Sécurité :
SystemDans la fenêtre suivante, cliquez sur System :

 
System
Dans la fenêtre suivante, cliquez sur Modifier les paramètres. Dans la boîte de dialogue Propriétés système, cliquez sur la page de propriétés Options avancées, puis cliquez sur variables d'environnement :

System Properties

Sous variables système, cliquez sur le chemin. Cliquez sur Modifier :

Environment Variables

Commencez par vérifier si le chemin d'accès avait déjà été ajouté (il n'y a aucune raison pour l'ajouter à nouveau). S'il n'existe pas encore, appuyez sur la touche flèche droite, tapez le point-virgule, puis coller le chemin d'accès. Cliquez sur OK, OK, puis sur OK.

ApplicationApplication : Configuration d'une Application Windows

  1. Dans le menu principal, cliquez sur Projet - > Propriétés Exercise2...
  2. Sur le côté gauche, assurez-vous que l'application est sélectionnée.
    Dans la section de droite, cliquez sur la flèche de la zone de liste déroulante Type de sortie, puis sélectionnez Windows Application
Properties
  1. Fermez la fenêtre

Forms Fundamentals

Windows Forms est une technique de création d'applications informatiques basées sur le Common Language Runtime (CLR). Il offre une série d'objets appelés contrôles Windows ou tout simplement, les contrôles. Ces contôles sont déjà créés dans le .NET Framework à travers les différentes classes, la programmation d'application consiste à prendre avantage de ces contrôles et les personnaliser pour une application particulière. Pour exploiter ces contrôles et les autres caractéristiques de .NET Framework, il existe différents types d'applications que vous pouvez créer, y compris les applications graphiques (Windows Forms Application), basées sur des applications Web (ASP.NET Web Application), les applications de console (Console Application), etc.

Les objets utilisés dans une application Windows sont stockés dans les bibliothèques aussi appelées assemblées. Comme les bibliothèques normales, ces assemblées ont l'extension Dll (qui signifie Dynamic Link Library). Pour utiliser un de ces objets, vous devez connaître le nom de l'assemblée dans laquelle il est stocké. Si vous compilez votre application à partir de l'invite de commande, vous devez référencer les DLLs. Si vous travaillez à partir de Microsoft Visual Studio, vous devez ajouter une référence à l'assemblée (ou assemblages) à votre projet.

Pour ajouter une référence à une assemblée dans Microsoft Visual Studio, dans le menu principal, vous pouvez cliquer sur Projet - > Ajouter une référence... Vous pouvez également droit-cliquer sur le nÅ“ud Références automatiquement créées dans l'Explorateur de solutions, puis cliquez sur Ajouter une référence... Toutes ces actions affichent la boîte de dialogue Ajouter une référence d'où vous pouvez cliquer sur la référence, cliquez sur Sélectionner et cliquez sur OK. Si vous ne voyez pas la référence que vous recherchez, vous pouvez la trouver sur un autre lecteur ou répertoire à l'aide du bouton Parcourir.

Il existe deux grandes catégories d'objets utilisés dans une application Windows Forms : les formulaires et les contrôles. Un formulaire est l'objet le plus fondamental utilisé dans une application. C'est un objet rectangulaire qui utilise la partie de l'ordinateur de bureau pour représenter une application. Un formulaire est basé sur la classe Form qui est définie dans l'espace de noms System.Windows.Forms créé dans l'assemblage de System.Windows.Forms.dll. Chaque application d'interface graphique que vous créerez commence par un formulaire. Il existe différentes techniques, que vous pouvez utiliser pour obtenir un formulaire dans votre application :

  • Si vous travaillez dans Microsoft Visual Stutio, vous pouvez par programme ou manuellement créer un formulaire
  • Que vous travailliez dans Microsoft Visual Studio ou à partir d'un Editeur de texte, vous pouvez (devez) hériter d'un formulaire à partir de Form class. Voici un exemple :
class  Exercise : System.Windows.Forms.Form 
{
}

Vous pouvez créer un formulaire basé sur une autre forme, que ce soit vous ou quelqu'un d'autre déjà créé, etc.

ApplicationApplication : Issu d'un Formulaire à partir du formulaire de Classe

  1. Pour ajouter une référence à l'assemblage dans lequel class Form est défini, dans le menu principal, cliquez Project -> Add Reference...
  2. Dans la boîte de dialogue Ajouter une Référence, cliquez l'onglet .NET si nécessaire et faites défiler la liste
  3. Cliquez sur Système
  4. Maintenez enfoncée la touche Ctrl
  5. Cliquez System.Windows.Forms
     

Add Reference

  1. Cliquez OK
  2. Pour hériter d'un formulaire à partir de Form class, modifiez le fichier comme suit :
    using System ;
    using System.Windows.Forms;
    
    ublic class Starter : Form
    {
        public static int Main()
        {
             return 0;
        }
    }

La classe application

Le formulaire est l'objet qui donne la présence à une application. Une fois que vous avez créé le formulaire (principal) de votre application, vous pouvez l'obtenir prêt à afficher à l'écran. Ceci est pris en charge par la classe application équipée pour démarrer une application, traiter ses messages ou d'autres questions connexes et arrêter l'application.

La classe application fournit la méthode surchargée de Run() qui peut être utilisée pour démarrer un programme. Une des versions de cette méthode prend un formulaire comme argument. Ce formulaire doit être la forme première, principale ou primaire de votre application ; il sera le premier à afficher lorsque l'application s'affiche. Voici un exemple d'appeler la méthode Application.Run() :

using System;
using System.Windows.Forms;
 
public class Exercise : Form
{
    public static int Main()
    {
        Application.Run(new  Exercise());
return 0;
} }

Avant de construire le projet à l'invite de Commande, basculez vers le dossier contenant le fichier. Pour compiler, tapez csc suivi du nom du fichier et de son extension. Pour executer, tapez le nom du fichier qui contient le nom de la fonction Main() et appuyez sur Entrer:

Compiling from th Command Prompt

Normalement, pour compiler, vous taperez csc, suivi soit par /r : ou /reference:, suivi des noms des DLLs qui contiennent les objets que vous utilisez dans votre code, suivi du/des nom (s) du/des fichier (s) qui contiennent votre code et son (leur) extension. L' exemple serait :
csc /reference:System.Windows.Forms.dll exercise.cs
Pour indiquer que vous créez une application graphique, après la liste des DLLs, mais avant le nom (s) du/des fichier (s), tapez /t:winexe ou /target:winexe, Voici un exemple :
csc /reference:System.Windows.Forms.dll /target:winexe exercise.cs
N'oubliez pas que, après la compilation, pour exécuter, tapez le nom du fichier qui contient la fonction main() et appuyez sur Entrée.

ApplicationApplication : Utilisation de la classe application

  1. Pour préparer l'application pour le démarrage, modifiez la méthode main() comme suit:
    using System;
    using System.Windows.Forms;
    public class Starter : Form
    {
        public static int Main()
        {
    		// Instantiate an Program object
    		Starter frmMain; 
      
    		// Allocate memory for the object, using the new operator  
    		frmMain  = new Starter(); 
      		// Call the Run() static method of the Application
    		// and pass it the instance of the class to display
    		Application.Run(frmMain); 
      
    		// Everything went alright... We hope
    		return 0;
    	}
    }
  2. 2. Pour tester l'application, appuyez sur la touche F5  

3. Fermez-la en cliquant sur le bouton de fermeture du système et revenez à votre environnement de programmation
4. Dans le menu principal, cliquez sur fichier - >Fermer la solution ou Fichier - > Fermer Projet
5. A la demande si vous souhaitez enregistrer, cliquez sur Ignorer

La Boîtes de message

 

Introduction

Une boîte de message est une boîte de dialogue spéciale utilisée pour afficher un élément d'information à l'utilisateur. Par opposition à une forme régulière, l'utilisateur ne peut pas taper quoi que ce soit dans la boîte de dialogue. Le .NET Framework prend en charge intrinsèquement les boîtes de message par le biais de sa propre classe MessageBox. En outre, vous pouvez également utiliser les fonctions de Visual Basic ou les bibliothèques Win32.

La valeur de retour d'une zone de message

Outre l'affichage d'un message, une boîte de message est peut être destinée à permettre à l'utilisateur de prendre une décision en cliquant sur un bouton et, selon le bouton, l'utilisateur pourrait avoir cliqué, la boîte de message devrait renvoyer la valeur. La valeur renvoyée par une boîte de message correspond au bouton particulier que l'utilisateur aurait cliqué (sur la zone de message). Les valeurs de retour sont définies dans l'énumération DialogResult. Les boutons et les valeurs sont renvoyés comme suit :


Si l'utilisateur clique

La méthode retourne

Abort

DialogResult.Abort

Cancel

DialogResult.Cancel

Ignore

DialogResult.Ignore

No

DialogResult.No

OK

DialogResult.OK

Retry

DialogResult.Retry

Yes

DialogResult.Yes

Le message d'une zone de message

Le .NET Framework fournit la fonction de classe MessageBox utilisée pour créer facilement une boîte de message. Pour afficher un message simple avec seulement un bouton OK, vous pouvez appeler la méthode statique Show() de cette classe. Sa syntaxe est la suivante :
public static DialogResult MessageBox.Show(string message);
Dans ce cas, le message doit être transmis sous forme de chaîne à la méthode Show(). Voici un exemple :

public class Exercise
{
    static int Main()
    {
        MessageBox.Show("Welcome  to the Wonderful World of Visual C#");
        return 0;
    }
}

Cela donnerait:

Message Box

Le message à afficher peut être fait d'un maximum de 1024 caractères. Pour afficher le message sur plusieurs lignes, vous pouvez utiliser la nouvelle séquence d'échappement de ligne n'importe où à l'intérieur de la chaîne.

La légende d'une zone de message

En réalité, la méthode MessagBox.Show() est surchargée avec différentes versions. Une autre version est :
public static DialogResult Show(string text, string caption);
Cette version permet de spécifier une légende personnalisée pour la zone de message. Avec cette version, le premier argument est la chaîne que l'utilisateur verra pour afficher dans la boîte de message. Vous pouvez passer sous forme de chaîne. Vous pouvez également créer d'autres morceaux de chaînes.
Le deuxième argument, légende, sera la phrase à afficher dans la barre de titre de la boîte de message. Voici un exemple :

public class Exercise
{
    static int Main()
    {
        MessageBox.Show("Welcome to the Wonderful World of Visual C#",
							"Visual C# Tutorials");
  		 return 0;
  	 }
}

Il en résulterait ::

Les boutons d'une boîte de dialogue

Une autre version de la méthode MessageBox.Show() est la suivante :
public static DialogResult Show(string text, string caption, MessageBoxButtons buttons);
Cette version vous permet d'afficher un ou plusieurs boutons sur la boîte de message. Les boutons disponibles sont définis par l'énumération MessageBoxButtons. Ses membres sont :


MessageBoxButtons 

Display

OK

OK

OKCancel

OK Cancel

YesNo

Yes No 

YesNoCancel

Yes No Cancel

RetryCancel

Retry Cancel

AbortRetryIgnore

Abort Retry Ignore

Pour utiliser une de ces combinaisons de boutons , composez l'énumération MessageBoxButtons et accédez à la combinaison désirée. Voici un exemple:

public class Exercise
{
    static int Main()
    {
        MessageBox.Show("Welcome to the Wonderful World of Visual C#",
			"Visual C#  Tutorials",
  			MessageBoxButtons.OKCancel);
  	return 0;
    }
}

Cela produirait :

Message Box With Buttons

L'icône d'une boîte de message :

Cette version vous permet d'afficher une icone. Les icônes sont possibles à travers l'énumération MessageBoxIcon. Les membres de cette énumeration sont :


MessageBoxIcon

Description

None

 

 

Asterisk

Information

Erreur

Critical

Point d'exclamation

Exclamation

Main

Critical

Informations

Information

Question

Question

Arrêter

Critical

Avertissement

Exclamation

Voici un exemple :

public class Exercise
{
    static int Main()
    {
  	  MessageBox.Show("Your order appears to be correct" +
		"\nAre you  ready to provide your credit card information?",
 	 	 	  "Customer  Order Processing",
  			MessageBoxButtons.YesNoCancel,
  			MessageBoxIcon.Information);
  	 return 0;
   }
}

Cela donnerait :

Message Box With an Icon

Le bouton par défaut d'une zone de message

Lorsqu'un message est configuré pour afficher plus d'un bouton, le système d'exploitation est défini pour décider quel bouton est la valeur par défaut. Le bouton par défaut a une bordure épaisse qui distingue le ou les autre (s) bouton (s). Si l'utilisateur appuie sur la touche Entrée, la boîte de message se comporterait comme si l'utilisateur a cliqué sur le bouton par défaut. Si la boîte de message comporte plus d'un bouton, vous pouvez décider quel bouton serait la valeur par défaut. Pour spécifier le bouton par défaut, la méthode MessageBox.Show() fournit la version suivante:

public static DialogResult Show(string text,
	 string caption,
	 MessageBoxButtons buttons,
	 MessageBoxIcon icon,
	 MessageBoxDefaultButton defaultButton);

Sur cette base, vous pouvez spécifier le bouton par défaut à l'aide du dernier argument qui fournit les valeurs par le biais de l'énumérateur MessageBoxDefaultButton dont les valeurs sont :

  • Bouton1 : le bouton gauche sera la valeur par défaut. Voici un exemple :
    public class Exercise
    {
        static int Main()
        {
      	MessageBox.Show("Your  order appears to be correct" +
    		"\nAre you ready  to provide your credit card information?",
    			"Customer Order Processing",
    			MessageBoxButtons.YesNoCancel,
    			MessageBoxIcon.Information,
    			MessageBoxDefaultButton.Button1);
    	return 0;
        }
    }
    Message Box With an Icon
  • Button2 : si la zone de message affiche deux boutons, le bouton de droite sera la valeur par défaut. Si la boîte de message affiche trois boutons, le bouton du milieu sera la valeur par défaut. Voici un exemple :
    public class Exercise
    {
        static int Main()
        {
      	MessageBox.Show("Your order  appears to be correct" +
    	  	      "\nAre you ready  to provide your credit card information?",
    			"Customer Order  Processing",
    			MessageBoxButtons.YesNoCancel,
      			MessageBoxIcon.Information,
      			MessageBoxDefaultButton.Button2);
     	return 0;
        }
    }
    Message Box With an Icon
  • Bouton3 : le bouton droit sera la valeur par défaut. Voici un exemple :
    public class Exercise
    {
        static int Main()
        {
      	MessageBox.Show("Your order  appears to be correct" +
    		      "\nAre you ready  to provide your credit card information?",
    			"Customer Order  Processing",
      			MessageBoxButtons.YesNoCancel,
      			MessageBoxIcon.Information,
      			MessageBoxDefaultButton.Button3);
      	return 0;
        }
    }
    Message Box With an Icon

Le Projet d''interface

 

Introduction

Outre les fenêtres et les fonctionnalités que nous avons examinées plus tôt, lorsque vous travaillez sur un projet, il y a des autres fonctionnalités qui deviennent disponibles.

L'Explorateur de serveurs

L'Explorateur de serveurs est un accessoire qui permet d'accéder aux bases de données SQL Server sans l'aide du serveur physique et sans ouverture de Microsoft SQL Server Management Studio :

Server Explorer

Les éléments de la fenêtre s'affichent dans une arborescence. Pour développer un nÅ“ud, vous pouvez cliquer sur le bouton +. Pour réduire, cliquez sur son bouton -.

L'Explorateur de solutions

L'Explorateur de solutions est une fenêtre qui affiche les noms de fichier et les autres éléments utilisés dans votre projet :

Solution Explorer

Les éléments de la fenêtre s'affichent dans une arborescence. Pour développer un nÅ“ud, vous pouvez cliquer sur le bouton +. Pour le réduire, cliquez sur son bouton -. Pour explorer un élément, vous pouvez double-cliquer dessus. Le résultat dépend de l'élément sur lequel vous double-cliquez.

L'Explorateur de solutions peut être utilisé pour créer une nouvelle classe, un nouveau dossier ou une référence. Pour effectuer ces opérations, vous pouvez cliquer le bouton droit sur un nÅ“ud de dossier tel que le nom du projet, positionnez la souris sur Ajouter et sélectionnez l'opération désirée. Vous pouvez également effectuer ces opérations dans la catégorie de projet du menu principal.

Outre l'ajout de nouveaux éléments dans le projet, vous pouvez également utiliser l'Explorateur de solutions pour construire le projet ou modifier ses propriétés. Si vous ajoutez un ou plusieurs autres des projets à celui en cours, un des projets doit être défini comme la valeur par défaut. Ce projet serait le premier à venir lorsque l'utilisateur ouvre l'application. Par défaut, le premier projet créé est défini comme la valeur par défaut. Si vous avez plus d'un projet, pour définir la valeur par défaut, cliquez avec le bouton droit sur le nom du projet dans l'Explorateur de solutions souhaité et cliquez sur Définir comme projet de démarrage.
Renommez également l'Explorateur de solutions ou supprimez certains éléments qui appartiennent à votre projet.

ApplicationApplication: Utilisation de l'Explorateur de solutions

  1. Pour démarrer un nouveau projet, dans le menu principal, cliquez sur Fichier - > New - > Projet...
  2. Dans la liste du milieu, cliquez sur Projet Vide et changez le nom de Exercise3
  3. Cliquez sur OK
  4. Dans le menu principal, cliquez sur Projet - > Propriétés Exercise3...
  5. Dans le cadre de gauche, assurez-vous que l'application est sélectionnée.
    Dans le cadre de droite, cliquez sur la flèche de la zone de liste déroulante Type de sortie, puis sélectionnez Windows Application
  6. Si l'Explorateur de solutions n'est pas visible, dans le menu principal, cliquez sur Affichage - > Explorateur de solutions.
    Dans l'Explorateur de solutions, cliquez droit sur Exercise3 et cliquez sur Ajouter un formulaire Windows...
  7. Dans la liste du milieu, assurez-vous que Windows Form est sélectionné.
    Définissez le nom de l'exercice et cliquez sur Ajouter

L'affichage de classes

L'affichage de classes affiche les différentes classes utilisées par votre projet, y compris leur ascendance. Les éléments de l'affichage de classes sont organisés comme une liste de l'arbre avec le nom du projet en haut :

Class View

L'affichage de classes partage certaines de ses fonctionnalités avec l'Explorateur de solutions. Cela signifie que vous pouvez l'utiliser pour générer un projet ou pour ajouter la nouvelle classe.
Alors que l'Explorateur de solutions affiche les éléments qui sont actuellement utilisés par votre projet, l'affichage de classes permet d'explorer les classes utilisées dans vos applications, y compris leurs dépendances. Par exemple, parfois vous utiliserez un contrôle du .NET Framework et vous demanderez peut-être de quelle classe le contrôle est dérivé. L'affichage de classes, plutôt que l'Explorateur de solutions, peuvent fournir rapidement cette information. Pour le découvrir, développez la catégorie en cliquant sur le bouton +.

ApplicationApplication: Utilisation de l'affichage de classes

  1. Si l'affichage de classes n'est pas visible, dans le menu principal, cliquez sur Affichage - > Affichage de classes.
    Dans l'affichage de classes, développez le nÅ“ud Exercise2 si nécessaire
  2. Faites un Clic droit sur le nom du projet Exercise3 - > Ajouter - > Classe...
  3. Dans la liste du milieu, veillez à ce que la classe soit sélectionnée. Modifiez le nom de la Centrale et cliquez sur Ajouter
  4. Modifiez le fichier comme suit :
    using System;
    using System.Windows.Forms;
    
    namespace Exercise3
    {
        public class Central
        {
            public static int Main()
            {
                Application.Run(new Exercise());
     
                return 0;
            }
        }
    }
    5. Exécutez l'application pour voir le nouveau formulaire.

Les Principes de base de l'addition de contrôle

 

L'espace Client

Sur un formulaire, la zone cliente est le corps du formulaire sans la barre de titre, de ses frontières et d'autres sections, nous n'avons pas mentionné, mais comme le menu, faites défiler les barres, etc. :

Client Area

Outre la forme, chaque contrôle possède également une zone client. Le rôle de la zone cliente consiste à spécifier la section Sélection où le contrôle accessible par d'autres contrôles positionnés sur elle. Sur cette base, un contrôle peut être visible uniquement dans la zone cliente de son parent. Ce ne sont pas tous les contrôles qui peuvent être parent.

La Conception et le temps d'exécution

La Programmation d'application se compose principalement d'ajouter des objets à votre projet. Certains de ces objets sont ce que les utilisateurs de votre application permettent d'interagir avec l'ordinateur. En tant que développeur de l'application, un de vos emplois consistera à sélectionner les objets nécessaires, de les ajouter à votre application, puis en configurant leur comportement. Il existe différentes façons que vous pouvez utiliser pour obtenir un contrôle dans votre application. Si vous utilisez le bloc-notes ou un éditeur de texte pour ajouter les objets, vous pouvez écrire du code. Si vous utilisez Microsoft Visual c#, vous pouvez sélectionner visuellement un objet et l'ajouter.

Pour créer vos applications, il y a deux paramètres que vous allez utiliser. Si un contrôle affiche à l'écran et que vous le conceviez, cela est appelé le temps de conception. Cela signifie que vous avez la possibilité de manipuler le contrôle. Vous pouvez définir visuellement le control, son apparence, son emplacement, sa taille et autres caractéristiques nécessaires ou disponibles. La vue de conception est généralement la plus utilisée et la plus simple car vous pouvez jeter un coup d'Å“il à un contrôle, en avoir un affichage réaliste de celui-ci et configurer ses propriétés. La conception visuelle est la technique qui permet d'ajouter un contrôle et manipuler visuellement son affichage. Il est le plus souvent, le plus régulièrement utilisé et la technique la plus facile.

L'autre technique que vous utiliserez pour contrôler une fenêtre est avec le code, en écrivant le programme. Ceci est fait en tapant les commandes ou les instructions à l'aide du clavier. Cela est considéré ou visé comme l'exécution. Il s'agit de la seule façon, que vous pouvez contrôler le comportement d'un objet lorsque l'utilisateur communique avec l'ordinateur et votre programme.

La boîte à outils

 

Introduction

Un contrôle de Windows est un objet graphique qui permet à l'utilisateur de communiquer avec l'ordinateur. Les contrôles sont aussi variés que sont les besoins et les objectifs. Car il y a tellement des contrôles à des fins diverses, leur insertion dans une application et leur configuration sont laissées au programmeur de l'ordinateur. La boîte à outils est l'accessoire qui fournit la plupart des contrôles utilisés dans une application :

Toolbox

Par défaut, la boîte à outils est placée sur le côté gauche de l'IDE. Pour modifier cette position, vous pouvez faire glisser la barre loin de son titre et l'ancrez à un autre aspect de l'IDE. La boîte à outils utilise également une largeur par défaut pour afficher les éléments dessus. Si la largeur est trop étroite ou trop large, vous pouvez la modifier. Pour ce faire, positionnez son bord droit de la souris et faites glisser la gauche ou la droite.

La boîte à outils et options supplémentaires

Lorsque Microsoft Visual Studio est configuré, il s'installe dans les commandes de la boîte à outils le plus régulièrement utilisé. Si vous travaillez dans un environnement qui crée un groupe d'applications et il existe des contrôles que vous n' utilisez guère, si vous le souhaitez, vous pouvez les supprimer de la liste. Pour supprimer un contrôle, cliquez, puis cliquez sur Supprimer.


Outre les objets dans la section de contrôles communs, les autres contrôles sont laissés mais sont toujours disponibles. Certains contrôles de gauche ont été créés avec le .NET Framework, mais ne sont pas installés par défaut car ils sont jugés à peine utilisés. Pour ajouter un ou plusieurs des contrôles de gauche, cliquez n'importe où dans le panneau Outils, puis cliquez sur Choisir des éléments... Dans la boîte de dialogue Choisir des éléments de boîte à outils, cliquez sur l'onglet composants .NET Framework, puis cliquez sur la case à cocher du contrôle souhaité avant de cliquer sur OK :

Choose Toolbox

Outre les contrôles .NET personnalisés, certains autres objets appelés les contrôles ActiveX ont été utilisés dans les versions précédentes de Visual Basic ou Visual Studio et sont disponibles. Pour s'occuper des problèmes de compatibilité, la plupart des contrôles ActiveX précédents ont été reconfigurés et adaptés pour être utilisés dans une application .NET. Pour ajouter certains de ces contrôles de gauche, cliquez n'importe où dans le panneau Outils, puis cliquez sur Choisir des éléments... Dans la boîte de dialogue Choisir des éléments de boîte à outils, cliquez sur l'onglet composants COM, sélectionnez le contrôle de votre choix avant de cliquer sur OK

Choose Toolbox

Les sections de la boîte à outils

Lorsque vous démarrez une Application Windows Forms, il fournit divers contrôles sur la boîte à outils, vous pouvez choisir ceux qui conviennent à votre application particulière. Les contrôles peuvent être définis par catégories selon leur fonction ou leur rôle. Un conteneur est un contrôle dont le but principal est d'héberger d'autres contrôles. Pour concevoir, vous cherchez des objets de la boîte à outils et déposez-les où vous le souhaitez. La boîte à outils organise ses éléments dans des catégories et chaque catégorie est représentée par un bouton :

Toolbox

Si la liste des catégories disponibles n'est pas suffisante, vous pouvez ajouter une nouvelle section de votre choix. Par défaut, Microsoft Visual Studio masque certaines catégories car elles sont jugées à peine utilisées. Pour afficher ces sections supplémentaires, vous pouvez cliquer n'importe où dans le panneau Outils et cliquez sur Afficher tout :

Toolbox

Si vous souhaitez toujours une section supplémentaire non incluse dans la liste, vous pouvez ajouter un (ou plusieurs). Pour le faire, cliquez n'importe où dans le panneau Outils, puis cliquez sur Ajouter un onglet. Vous serez invité à fournir un nom. Après avoir tapé le nouveau nom, appuyez sur Entrée.

La mise en page d'une catégorie

Pour utiliser un objet d'une catégorie particulière, vous pouvez tout d'abord cliquer sur le bouton. Après avoir sélectionné une catégorie, elle affiche ses éléments. Dans chaque catégorie, un bouton particulier appelé pointeur est sélectionné par défaut. Cela indique simplement qu'aucun élément dans le groupe n'est actuellement sélectionné.
Par défaut, les éléments de chaque catégorie sont organisés sous forme de larges boutons horizontaux :

Toolbox

Alternativement, vous pouvez répertorier les éléments d'une catégorie sous forme de boutons d'une vue de liste. Pour le faire, vous pouvez cliquez sur le bouton droit n'importe où dans la catégorie et cliquez sur les vignettes pour supprimer la case correspondante :

Toolbox 

La Disposition des éléments dans la boîte à outils

Lorsque Microsoft Visual Studio est installé, il ajoute les boutons dans un ordre quelque peu aléatoire. Au début, cela peut rendre difficile de trouver un contrôle particulier quand vous en avez besoin. Si vous le trouvez plus pratique, vous pouvez organiser la liste des contrôles dans un ordre quelconque de votre choix. Vous avez deux options principales. Pour modifier la position d'un élément dans la liste, droit-cliquez et cliquez sur Monter ou sur Descendre. Alternativement, vous pouvez organiser les éléments dans l'ordre alphabétique. Pour le faire, droit-cliquez n'importe où dans la section Windows Forms et triez les éléments par ordre alphabétique :

Toolbox

Une fois que vous avez réorganisé les éléments par ordre alphabétique, la boîte à outils oublie la disposition précédente, et vous ne pouvez pas la restaurer. Vous pouvez également droit-cliquer le bouton d'un contrôle et cliquez sur Monter ou sur Descendre.

 
 
 
 

Précédent Copyright © 2010, yevol.com Accueil